Sur Internet

Notes de lecture

"Autre Polonais, mais qui avait adopté la France comme seconde patrie, Alexandre Tansman a entretenu une longue correspondance avec le musicographe Édouard Ganche, grand spécialiste de Chopin. Le hasard de l'actualité éditoriale m'a incité à mettre en regard cette correspondance avec Tansmanles lettres de Ravel pour la période correspondante (1922-1937). C'est absolument passionnant de comparer la situation des deux musiciens, un aîné au sommet de sa carrière, un cadet qui débarque à Paris et cherche à s'y faire connaître, notamment grâce à l'aide du premier. Deux contextes, deux regards, une même époque. Ayant bien connu Alexandre Tansman à la fin de sa vie, j'ai recherché dans ces lettres une anecdote qu'il m'avait confiée à propos de l'exécution new-yorkaise d'une de ses œuvres sous la direction de Mengelberg, peut-être la suite tirée de La Nuit kurde. Dans un télégramme lui racontant l'exécution, Mengelberg le félicitait mais faisait allusion à une certaine lassitude des musiciens face à la longueur d'une certaine partie. Renseignement pris, Mengelberg avait mal lu l'indication métronomique et l'avait dirigée… deux fois plus lentement. Etait-ce en répétition ou au concert ? Je n'en ai trouvé aucune trace dans cette correspondance. Dommage. Reste la mémoire."

Alain Pâris

PAPIER À MUSIQUE, décembre 2018

http://blogsv2.qobuz.com/papier-a-musique/2018/...

Livre associé

Auteurs concernés