Sur Internet

Charles V le Sage, Dauphin, duc et régent

Premier Dauphin de France

Après s'être intéressé à Lawrence d'Arabie, puis à Jeanne d'Arc, François Sarindar-Fontaine confirme ici son intérêt pour le Moyen-Âge avec cette belle étude sur le premier Dauphin, le futur Charles V.
Pour le méridional que je suis, issu de la terre d'empire du royaume d'Arles, l'histoire de l'acquisition du Dauphiné à la France ne pouvait qu'être intéressante, même si cette partie de l'histoire n'est que marginale. Sous l'angle de la vie du premier Dauphin, l'ensemble devient passionnant. L'auteur suit bien entendu un plan chronologique, de la naissance de Charles de Valois (probablement en 1338 mais curieusement rien n'est absolument certain), à son retour à Paris en 1358. Vingt années (1/2 vie) extrêmement denses, marquées à la fois par les succès anglais des débuts de la guerre de Cent Ans, la guerre de Succession de Bretagne et par la longue quasi-rébellion à l'autorité royale du Prévôt des marchands, Étienne Marcel. C'est d'ailleurs en grande partie autour d'Étienne Marcel que L'auteur structure les chapitres 3 à 9 qui forment l'essentiel de son livre. Après la défaite et la capture de son père par les Anglais sur le champ de bataille près de Poitiers, le futur Charles V, devenu lieutenant du roi puis Régent du royaume, est appelé à jouer un rôle absolument déterminant. L'auteur modère les éloges de nombreux historiens passés sur les actions du Dauphin et propose un portrait plus nuancé (et sans doute plus proche de la vérité) de sa personnalité et de son rôle effectif. De même, il est loin d'être aussi critique que certains auteurs ont pu l'être à l'égard d'Étienne Marcel. La figure de Charles de Navarre ("le Mauvais") apparaît ponctuellement, ainsi qu'en fin d'ouvrage la belle figure de Gaston Phébus. Le livre se termine avec les préparatifs de la "bataille pour Paris" à la fin du printemps 1358 et le retour du Régent dans la capitale.
Un livre extrêmement détaillé sur une période qui reste assez confuse pour la plupart d'entre nous, et qui s'appuie sur un très solide ensemble de chroniques et sources (voir la bibliographie finale) croisées et critiquées. Une étude solide sur une période très (trop) mal connue.

Colonel Rémy Porte
Sur son blog Guerres et Conflits
Dimanche 23 juin 2019
juin 2019

Auteur concerné