Présentation commentée du livre

Coup de coeur: LES JUIFS AMERICAINS ET ISRAEL DE L'AIPAC A JSTREET d'Annie Ousset-Krief

Avec plus de 6 millions de personnes, la communauté juive américaine est la première communauté de la Diaspora juive. Installés en Amérique depuis les temps coloniaux (1654), les Juifs arrivés par vagues successives ont su s'intégrer avec succès et ont constitué un apport très positif à la société américaine. Comme le titrait le Wall Street Journal il y a quelques années, ils sont "le plus grand succès ethnique de l'Amérique". Leur apport au judaïsme mondial est d'une importance primordiale, et la relation qu'ils entretiennent avec l'Etat d'Israël prend un sens tout particulier.

Depuis quelques années, des historiens et sociologues se penchent sur les liens entre Israël et les Juifs américains, et ont parfois souligné un délitement de ces relations. Je me suis donc intéressée à ce thème, en croisant les différentes sources, en essayant d'évaluer les tendances actuelles.

Une partie de ces relations s'opère à travers les liens institutionnels, et notamment le lobby pro-israélien AIPAC (American Israel Public Affairs Committee).
Dès 1959, l'AIPAC était créé pour promouvoir auprès du Congrès des Etats-Unis une politique de soutien à Israël. Ce lobby, qui comporte aujourd'hui plus de 100 000 membres, est d'une influence indéniable : pour preuve la convention annuelle qui se tient à Washington, et à laquelle assistent le président des Etats-Unis et les membres les plus importants du gouvernement, ainsi que la majorité des Sénateurs et Représentants (plus des deux tiers d'entre eux étaient à la dernière convention). Grâce à l'AIPAC, de nombreuses lois ont pu être promulguées, renforçant les liens scientifiques, commerciaux et militaires entre les Etats-Unis et Israël. Ce qu'il faut noter, c'est que l'AIPAC dispose d'un large soutien extérieur à la communauté juive. Car une majorité des Américains exprime une opinion favorable à Israël depuis la création de l'Etat juif.

Il y a 4 ans, un autre lobby a été créé : JStreet. Proche de la gauche américaine, JStreet entend promouvoir la paix au Moyen-Orient en faisant pression sur Israël : selon son fondateur Jeremy Ben-Ami, le gouvernement israélien est en partie responsable de l'impasse politique actuelle en encourageant les implantations en Cisjordanie. Et l'AIPAC porte une part de responsabilité en soutenant des politiques qualifiées d'extrémistes. L'émergence sur la scène politique de ce nouveau lobby a suscité des réactions mitigées, voire franchement hostiles, aux Etats-Unis, et en Israël. C'est ainsi que le parlement israélien a initié l'an dernier une enquête sur JStreet, afin de statuer sur la qualité sioniste du lobby, concluant que JStreet ne pouvait pas être compté parmi les amis d'Israël.

Il m'a paru essentiel d'explorer toutes les sources relatives au nouveau lobby, et d'interroger des responsables d'organisations juives, pour essayer d'évaluer la portée effective de ce groupe, et examiner le point d'une éventuelle fracture au sein de la communauté juive.

Au-delà des prévisions pessimistes sur l'affaiblissement des liens entre Israël et les Juifs américains, et sur le danger de nouvelles divisions internes, l'histoire déjà longue de la communauté juive américaine prouve sa force interne et sa capacité à dépasser les dissensions. Quant à ses liens avec l'Etat hébreu, ils demeurent forts, et démentent, partiellement en tout cas, les annonces négatives de certains commentateurs.

ALLIANCEFR.COM, août 2012

http://www1.alliancefr.com/les-juifs-americains...

Auteur concerné