Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire | Translate this page in English übersetzen in Deutsch Traducir esta página en español Traduci questa pagina in italiano Translate this page in Arabic
57965 livres | 26067 articles | 48049 ebooks | 34785 auteurs | 1209 collections | 2362 revues | 1767 vidéos | 6243 personnes en ligne
Retour accueil - Editions L'Harmattan

Hommages

Notre auteur et ami, le journaliste Mwamba Bapuwa assassiné à kinshasa (R-D Congo) dans la nuit du 7 au 8 Juillet 2006


Les Editions l’Harmattan ont la vive émotion et l’affliction d’annoncer la disparition de leur auteur et ami cher, le journaliste congolais Mwamba BAPUWA, assassiné chez lui à Kinshasa (R-D Congo) dans la nuit du 7 au 8 juillet 2006.

Né en 1942 dans la province du Bandundu, Mwamba BAPUWA a terminé ses études secondaires au Grand Séminaire de Kabwe près de Kananga (Kasaï). Il rejoint ensuite l’université de Lubumbashi (Katanga) où il mène des études en sciences sociales. A Kinshasa, il entre comme journaliste à l’Agence Congolaise de Presse (ACP) qui deviendra l’AZAP.
Au début des années 1980, traqué pour ses activités politiques clandestines contestant la dictature mobutiste, il fuit vers la République Populaire du Congo où il obtient du HCR le statut de réfugié. A Brazzaville, il échappe également à l’échange réciproque de leurs opposants exilés concocté par les deux dictateurs Sassou Nguesso et Mobutu. Encore une fois in extremis, Mwamba BAPUWA esquive l’arrestation en s’envolant pour Paris où il sera longtemps hébergé par un ami. Animé par la volonté inflexible de continuer à vivre comme tout homme qui se respecte, il exigera de la France et obtiendra quelques années après, le regroupement familial.
Entre 1983 et 2005, sa posture rigoureuse de patriote et d’opposant à toute dictature - qu’elle soit mobutiste ou kabiliste - en fera l’un des animateurs et débateurs les plus intenses et chevronnés de la démocratie au sein de la diaspora congolaise.

Fin 1984, Mwamba BAPUWA participe au colloque international sur les rébellions mulelistes, organisé à l’université de Paris-VII Jussieu. Il y sera l’observateur des échanges houleux entre, d’une part, les ‘experts’ occidentaux et, d’autre part, les intellectuels congolais et les acteurs du terrain, dont lui-même fait partie, débats qu’il rapportera dans l’ouvrage intitulé Rébellions-Révolution au Zaïre 1963-1965, L’Harmattan 1987 (ci-dessous son compte-rendu).
En 1991, profitant de l’ouverture temporaire due à la pression nationale sur le régime de Mobutu, Mwamba BAPUWA décide de retourner à Kinshasa participer à la Conférence Nationale Souveraine (CNS) qui sera vite interdite par le Pouvoir. En signe de protestation, une grande Marche d’Espoir dite « des Chrétiens » a lieu à Kinshasa le 16 Février 1992 où beaucoup seront tués ou blessés, mais la CNS réouvrira ses portes. A son retour à Paris, Mwamba BAPUWA rapportera cette manifestation marquante dans une préface à l’ouvrage co-édité en 1994 par L’Harmattan et le Groupe Amos de l’abbé José Mpundu, l’un des organisateurs de la Marche : ‘Marche d’Espoir’ Kinshasa 16 Février 1992 - Non-violence pour la Démocratie au Zaïre, préfacé par Jean van Lierde, l’apôtre belge du pacifisme ( ci-après son liminaire).
En 1996, Mwamba BAPUWA écrit un mémoire dans le cadre d’un DEA à Paris-VII Jussieu : ‘Histoire des cultures politiques au Zaïre 1955-1995’.

Début 1997, Mwamba BAPUWA se rend à Goma pour y rencontrer le porte-parole de l’AFDL, Laurent Kabila. L’accélération chaotique et violemment autoritaire du nouveau régime l’en éloignera très rapidement. Entre-temps, ayant participé à une émission de TV5 qui l’a fait remarquer par le directeur de Jeune-Afrique Economie, il va exercer son talent de journaliste à plein temps, jusqu’à la faillite du mensuel en 2002.
En août 2005, Mwamba BAPUWA décide de retourner au pays après avoir dûment renoncé à son statut de réfugié politique. L’objectif qu’il s’est donné, c’est de pouvoir être utile à son peuple martyrisé depuis trop longtemps. Il est âgé alors de 63 ans et, ses dernières forces, il veut les consacrer à son cher pays, dans son domaine professionnel qui est l’information et l’analyse : si possible monter une radio en langues nationales afin de repousser l’ignorance, favoriser l’intelligence, conscientiser les grands oubliés de l’intérieur. Ce projet, sans financement, s’avère vite impossible dans la déli

Monique Chajmowiez
juillet 2006


Les éditions l’Harmattan vont publier prochainement les écrits de Mwamba BAPUWA. En son hommage, une journée réunira en septembre 2006 ses parents et amis au Théâtre Le Lucernaire (53 rue Notre-Dame des Champs 75006 - Paris).

Auteur concerné :

Mwamba Bapuwa


Paypal  Cartes supportées   Cartes supportées

Nos Auteurs


Soumettre un manuscrit


Votre espace auteur

Agenda

La presse en parle

Prix littéraires
obtenus par nos auteurs

En ce moment au



  Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire
  dernière mise à jour : 11 décembre 2018 | © Harmattan - 2018 | À propos | Paiement en ligne | conditions générales de vente et mentions légales | frais de port