Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire | Translate this page in English übersetzen in Deutsch Traducir esta página en español Traduci questa pagina in italiano Translate this page in Arabic
59846 livres | 26230 articles | 49812 ebooks | 36093 auteurs | 1245 collections | 2414 revues | 1847 vidéos | 3482 personnes en ligne
Retour accueil - Editions L'Harmattan

Articles de presse

LE TROC, REMEDE POUR TEMPS DE CRISE - La Tribune - 25 mars 2008

Jamais les Français n'avaient tant raffolé des formules en tous genres permettant de s'échanger des biens ou des services. Plus de 500.000 CD, DVD, jeux vidéo se troquent désormais grâce à Internet. Et des dizaines de milliers de citadins proposent leur appartement contre un hébergement pour les vacances.

Change une ampoule à incandescence usagée contre trois basse consommation. Voilà un troc très tentant que compte proposer Ikea aux Français qui fréquenteront ses magasins du 1er au 7 avril prochains. Pour le champion suédois du meuble en kit, il s'agit avant tout d'attirer des clients avec une offre tant séduisante qu'écologique. Mais cette promotion inédite illustre aussi le retour d'une pratique aussi ancienne que l'humanité. À vrai dire le troc n'a jamais vraiment disparu. Il est réapparu à la faveur de crises financières en Russie post-soviétique dans les années 1990 et en Argentine en 2000. " Le troc illustre une défiance vis-à-vis de la monnaie lors de périodes d'hyperinflation. Il permet de conserver une valeur aux biens échangés ", explique Caroline Dufy, professeur agrégé d'économie à Sciences po Bordeaux et auteur d'un récent ouvrage sur le troc (*). Pour que cet échange sans argent soit efficace, il faut qu'il réponde au principe de la double coïncidence des besoins. Autrement dit, pour qu'un pêcheur et un forgeron troquent leurs produits, il faut que le premier ait besoin d'un marteau et que le second ait
envie de poisson.

Dans son livre, Caroline Dufy montre que " le troc peut être une modalité des échanges dans les économies capitalistes, sans être nécessairement relégué au secteur informel ". En France, la
multiplication des sites d'échanges sur Internet illustre ce retour en grâce du troc. Trokers.net, un site spécialisé dans les produits culturels (livres, CD, DVD, jeux vidéo) recense 500.000 annonces. Gchangetout.com propose plus de 20.000 objets à échanger, dont plus de la moitié sont des véhicules
(voitures, motos, bateaux). Plus spécialisé, Gametroc.com cible les fondus de jeux vidéo avec 14.000 titres à échanger pour une communauté avide de nouveaux défis. Et, sur Chassetroc.com, on peut même s'échanger des journées de chasse... Mais le domaine qui fait un vrai tabac, c'est l'échange de maisons.
Très en vogue aux États-Unis et dans les pays anglo-saxons, le home exchang e commence à s'installer chez nous. Le pionnier est Intervac, fondé en 1953, à l'origine un catalogue papier qui a migré sur le Net. Intervac-online.com propose plus de 12.000 offres réparties sur 50 pays. Les deux autres sites importants sont Homelink.fr (16.000 inscrits dans 50 pays) et Trocmaison.com, version française du réseau international Home Exchange, conçu dès le départ pour le Net. En tout, on peut estimer à au moins 20.000 le nombre de Français qui se laissent tenter par cet échange de bons procédés.

UNE PROGRESSION FULGURANTE
Le site Trocmaison, ouvert en 2005, compte 3.000 utilisateurs français, avec une progression fulgurante ces deux dernières années. " De 1997, année de la création du site Homeexchange, à 2006, nous sommes passés de 0 à 10.000 membres. D'avril 2006 à décembre 2007, nous avons doublé ce chiffre ! ", assure-t-on chez Home Exchange. La baisse du pouvoir d'achat est passée par là. Car les motivations des aficionados du troc de maisons sont d'abord d'ordre économique. Avec l'échange d'appartement, pas de frais d'hôtels, de restaurants ou de location.

Alain, journaliste parisien marié et père de deux filles, a découvert le concept aux États-Unis et passe désormais 80 % de ses vacances dans la maison de quelqu'un d'autre. Il vient ainsi de fêter la nouvelle année avec sa famille à Londres, où les nuits d'hôtel peuvent atteindre des prix astronomiques à cette période. Mais, s'il apprécie l'économie réalisée, Alain met aussi en avant le côté convivial de cet échange : " J'adore ne pas me retrouver dans un hôtel ou un appartement de location sans âme. Au bout de cinq minutes dans une maison inconnu

PATRICK CAPPELLI

LA TRIBUNE - 25-03-08, mars 2008

LE TROC DANS LE MARCHÉ, Pour une sociologie des échanges dans la Russie post-soviétique (Pays de l'Est, 2008)

"Le rouble à Moscou, le dollar autour de l'aéroport et le troc dans le reste du pays" : voici les aléas monétaires de l'implantation du marché dans les années 1990 en Russie. L'ouvrage démonte les ressorts du troc dans les économies contemporaines. A l'encontre des économistes et de la vision négative d'un troc contraire au marché, Caroline Dufy affirme qu'il peut être une modalité des échanges dans les économies capitalistes, sans être nécessairement relégué au secteur informel.

 


Auteur concerné :

Caroline Dufy


Paypal  Cartes supportées   Cartes supportées

Nos Auteurs


Soumettre un manuscrit


Votre espace auteur

Agenda

La presse en parle

Prix littéraires
obtenus par nos auteurs

En ce moment au



  Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire
  dernière mise à jour : 21 juillet 2019 | © Harmattan - 2019 | À propos | Paiement en ligne | conditions générales de vente et mentions légales | frais de port