• Couverture POLITIQUE DE LA PSYCHANALYSE FACE A LA DICTATURE ET A LA TORTURE
  • 4eme POLITIQUE DE LA PSYCHANALYSE FACE A LA DICTATURE ET A LA TORTURE
rectoverso

POLITIQUE DE LA PSYCHANALYSE FACE A LA DICTATURE ET A LA TORTURE

N'en parlez à personne

Helena Basserman Vianna

Préface et lettre ouverte de René Major

Collection : Psychanalyse et civilisations

PSYCHANALYSE, PSYCHIATRIE, PSYCHOLOGIE
Date de publication : 1997
Livre papier :
19,3 €
Imprimé en france - Frais de port 0,01 €*
*(si commande >= 30€ livrée en France)

Nous sommes en pleine dictature militaire au Brésil. Le journal clandestin de la Résistance, Voz Operaria, publie la nouvelle selon laquelle un analyste en formation dans l'une des deux sociétés de Rio fait partie d'une équipe de torture. Il est nommé, ainsi que son analyste. Officiellement, le président de la Confédération Psychanalytique d'Amérique Latine latine (COPAL), le Président de l'association Psychanalytique Internationale (IPA) qui est un français, tombent d'accord pour qualifier cette information de rumeur, pour dire qu'on cherche encore une fois à nuire à la psychanalyse et pour affirmer " solennellement " que le médecin en formation analytique dont le nom est mentionné fait l'objet d'une calomnie. La note manuscrite qui a transmis l'information sera comparée par un graphologue qui conclura qu'il s'agit en toutes probabilités de l'auteur du présent livre. Dès lors, Helena Basserman Vianna, sera désignée comme " calomniatrice ", soumise aux pires intimidations, exposée à la vengeance des militaires. Elle échappera, souvent de justesse, à l'exécution de nombreuses menaces.

  • ISBN : 2-7384-5068-6 • 1997 • 300 pages
  • EAN13 : 9782738450685

364 livres dans cette collection

Dans la même thématique