LA FARCE

Un genre médiéval pour aujourd'hui ?

Bernard Faivre

revue : Etudes théâtrales n°14

Centre d'études théâtrales

BEAUX ARTS LITTÉRATURE ETUDE THÉÂTRALE
Date de publication : 8 juillet 2015
Livre papier :
16 €
Imprimé en france - Frais de port 0,01 €*
*(si commande >= 30€ livrée en France)

Est-ce bien la peine de s'intéresser à la farce en cette fin de XXème siècle ? D'aucuns pourront juger que cet "affrontement comique de personnages populaires cherchant à duper ou à dominer autrui" n'engendra que gaudrioles bien trop vulgaires pour qu'on s'y attarde. C'est bien sûr faire peu de cas de l'énorme succès européen de la farce et de sa "cousine" la commedia dell'arte entre le XVème et le XVIIème siècle. Les désirs humains, dans ce qu'ils ont d'élémentaire et de primordial -le "bas matériel et corporel" selon la formule de Bakhtine -y sont crûment exprimés, théâtralité ignoble qui ne choquait pas au Moyen Âge mais que les humanistes et les "doctes" combattirent avec rage -et avec succès. Chassée des théâtres, l'humeur farcesque se réfugia dans les parades de la foire, lesentrées de clowns et les numéros de cabaret ou de caf'conc'. Mais il faut attendre le tournant du XXème siècle pour assister à une véritable résurrection du farceur: Ubu roi de Jarry, théâtre anarchiste de Mirbeau et Malato, Mystère Bouffe de Maïakovski... Plus tard viendront Brecht et Ghelderode, puis Dario Fo et Alain Badiou... Le cinéma et la télévision offriront quant à eux un tremplin à ces autres "farceurs" que sont Charlie Chaplin, Tex Avery ou les Guignols de l'info... Et l'on se remet à "traduire" et à jouer des farces du Moyen Âge.

  • - format : 15 x 24 cm
  • ISBN : 978-2-930-41607-6 • 8 juillet 2015 • 118 pages
  • EAN13 : 9782930416076

43 numéros dans cette revue

Dans la même thématique