• Couverture LA GRAPHIE TIFINAGHE ET L'ENSEIGNEMENT/APPRENTISSAGE DE L'AMAZIGHE AU MAROC : DES OBSTACLES DE SON ENSEIGNEMENT AUX DIFFICULTES DE SON APPRENTISSAGE

LA GRAPHIE TIFINAGHE ET L'ENSEIGNEMENT/APPRENTISSAGE DE L'AMAZIGHE AU MAROC : DES OBSTACLES DE SON ENSEIGNEMENT AUX DIFFICULTES DE SON APPRENTISSAGE

L'enseignement de la langue amazighe au Maroc et en Algérie :
Date de publication : janvier 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Résumé : Depuis l'introduction de l'amazighe dans le système éducatif
marocain, beaucoup d'études et de recherches ont été effectuées en linguistique
amazighe, en didactique,…, au sein des centres de recherche de l'institut royal de la
culture amazighe (IRCAM) comme au sein des universités marocaines. Ces travaux
font suite aux recherches et aux publications anciennes dans ces domaines et qui ont
été pris pour ouvrages de base jusqu'à nos jours (A. Basset, L. Galand,…).
Notre article s'inscrit dans le cadre de la didactique de l'écrit et de la
didactique d'une langue maternelle qui s'enseignait, depuis plusieurs années, dans
le cadre du militantisme et qui s'enseigne depuis quelques années dans un cadre
officiel au sein des écoles marocaines. Lors du débat qui a eu lieu au Maroc pour
choisir la graphie avec laquelle la langue amazighe sera écrite et entre outre,
enseignée, nous avons opté officiellement (février 2003) pour le tifinaghe. Notre
exposé porte sur l'impact de l'enseignement/apprentissage en/de cette graphie en
classe d'amazighe.
Dans le cadre de notre enquête sur terrain, nous avons observé quelques
pratiques de classe qui dévoilent le rapport de l'enseignant et de l'élève à l'écrit en
amazighe. Comment les enseignants présentent-ils le tifinaghe en classe ? Et
comment les élèves s'approprient

     
  • ISBN : 978-2-296-12729-6 • janvier 2011 • 12 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoaplat