• Couverture DES PRATIQUES LANGAGIERES ORALES AUX PRATIQUES LANGAGIERES ECRITES : LA QUESTION DE LA DIDACTISATION DES TEXTES

DES PRATIQUES LANGAGIERES ORALES AUX PRATIQUES LANGAGIERES ECRITES : LA QUESTION DE LA DIDACTISATION DES TEXTES

L'enseignement de la langue amazighe au Maroc et en Algérie :
Date de publication : janvier 2011
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Résumé : La langue amazighe est de plus en plus une langue qui se stabilise et
qui progresse et s'intègre dans différents environnements sociaux. Au moins deux faits
ont participé à cette présence dans divers espaces. D'une part, sur le plan politique, elle
a arraché des espaces qui naguère n'étaient pas acceptés, à l'instar des médias, de
l'université et de l'école. D'autre part, sur le plan scientifique, elle s'est enrichie des
matériaux linguistiques : d'une écriture, des règles orthographiques, lexiques
métalinguistiques, grammaires et dictionnaires qui lui ont facilité l'accès à la classe et
une présence graphique plus au moins importante dans l'environnement. Cet ensemble
de données, nous le voyons bien, a incontestablement transformé la donne de l'amazighe
car cela lui a permis de sortir de sa léthargie de jadis. Elle quitte de ce fait l'oralité où
elle était confinée depuis longtemps et elle devient une langue écrite, enseignée et
d'enseignement.
Cependant, l'introduction de l'amazighe à l'école a été accompagnée par deux
faits marquants. D'une part, elle a été introduite d'une manière hâtive sans qu'on ait fait
des études préalables pour

     
  • ISBN : 978-2-296-12729-6 • janvier 2011 • 20 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoaplat