• Couverture Effets et conséquences des migrations en direction de l'Afrique : quand l'immigration perd le nord
  • 4eme Effets et conséquences des migrations en direction de l'Afrique : quand l'immigration perd le nord

EFFETS ET CONSÉQUENCES DES MIGRATIONS EN DIRECTION DE L'AFRIQUE : QUAND L'IMMIGRATION PERD LE NORD

Franck Aurélien Tchokouagueu

Migration internationale africaine
Date de publication : janvier 2017
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Les flux migratoires vers l'Afrique sont de plus en plus visibles. L'Angola, la Guinée, l'Algérie, l'Afrique du Sud, Djibouti et bien d'autres pays du continent noir accueillent massivement les migrants du Nord à la recherche de travail, de stabilité, d'étude, d'habitat adéquat, etc. (Tchokouagueu 2015). La crise économique et ses effets induits, combinée à une croissance économique forte enregistrée en Afrique, seraient à l'origine de cet afflux migratoire vers l'Afrique. En 2010, la BM recensait 252 331 américains (USA) ayant quitté leur pays pour rejoindre l'Afrique du Sud, soit le troisième axe migratoire des destinations Nord-Sud. En 2011, quarante-deux portugais sont expulsés d'Angola. En 2009, près de 800 000 chinois sont enregistrés en Afrique (Diop 2010). Parallèlement, depuis la crise de 2008, on observe une intensification des migrations intra régionales au détriment des sorties du continent (Tchokouagueu 2015).

     
  • ISBN : 978-2-343-10071-5 • janvier 2017 • 12 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat