Sens communs et dynamiques sémantiques : l'objet discursif intermittent
Langages, n°170, p.109-124

Julien Longhi

Le traitement de l'information par la presse de la réforme du statut des intermittents du spectacle (Le Monde et Le Figaro de mai à octobre 2003 constitueront ici notre corpus) a témoigné de l'hétérogénéité du sens de intermittent. Nous proposons une analyse sémantique discursive qui permette de décrire les dynamiques du sens à travers la construction d'une forme sémantique telle que INTERMITTENT. En nous inscrivant dans le cadre d'une pragmatique topique, nous utilisons certains principes de la théorie des formes sémantiques (Cadiot et Visetti) pour mettre à jour la diversité de ces dynamiques. Le retour à l'expérience opéré par la phénoménologie permet d'analyser ce lexème comme un objet. Ce travail utilise le discours comme lieu d'étude des objets, et intègre les strates traditionnelles de l'analyse linguistique, en révélant les apports de chacune comme participation à la construction globale d'une forme sémantique, par motivation, profilage et thématisation.

This paper deals with the dynamic construction of the discursive object INTERMITTENT in a media corpus (Le Monde and Le Figaro, from may to october 2003). Our goal is to integrate a discursive point of view into a semantic perspective: discursive corpus are prioritized, because they define places of inscription as well as spontaneous modeling for common sens; and these discursive sets must thus allow to bring back the dynamics of meaning to the formations which are in the beginning, in order to define contours of ambient topics relating to a particular object. The notions of'commun sens' (Sarfati 1996) and of perception will be the backgroung of this topic analysis, in witch the discursive and ideological dimensions of meaning are put forward, taking into account textual, semantic, and discursive dimensions of the construction of meaning.


Imprimer cet article