Conversation sans âge sur la place du marché à propos de poésie

Serge Venturini

V ( avec entrain ) - Célébrons les poètes du passé...
W ( le visage hilare ) - mais bien sûr, gloire aux anciens !
X ( l'ironie aux lèvres ) - Et les poètes vivants, qui les portera aux nues ? (...)
Y ( geste à l'appui ) - Qu'ils crèvent les maudits !
Z ( très déterminé ) - Puis nous exalteront la beauté de leurs chants, ajouta le dernier à parler.
( Merveilleux l'inconnu X, non ? Toujours là pour poser la bonne question, au bon moment, celle qui fâche. Un silence et tous ont déjà oublié l'intérêt de sa question. )


Imprimer cet article