Gwenaël de Boodt

J'écris comme je marche, je joue comme je pédale, je lis comme je mange et je vis comme je jeûne.

Poète et homme de théâtre tout terrain né en 1965, il fonde en 1983 le journal de poésie L’Oiseau noir puis commence à jouer au cours de cette décennie, à Rennes et en Bretagne, de petites comédies dans la rue. Il accompagne notamment le marionnettiste Didier Lahaye, le clown Gustave Parking et la compagnie Jo Bithume. Tout en se formant à la construction et à la scénographie auprès d'Hervé Lelardoux au Théâtre de l'Arpenteur et de Pierre Debauche au Grand Huit, il joue durant trois saisons avec le Théâtre sans raison Fragments II de Samuel Beckett dans les bibliothèques puis Les Dialogues d'exilés de Bertolt Brecht sur les plages et les places publiques.

En 1990 il fonde puis dirige la Compagnie Arpion Céleste pour laquelle il écrit des pièces comiques et met en scène des musiciens et des comédiens sur échasses. Le Grand Malade imaginaire, adapté de Molière, tournera dans toute la France et au Québec jusqu'en l'an 2000.
Après la publication chez l'Harmattan de sa pièce Thésée aux îles en 2001, il marche à pied de Saint Malo jusqu'en Roumanie pour rejoindre une résidence d'auteur à Sibiu. Cette décennie est marquée par une intense production littéraire ; ateliers d'écriture, invitations à des événements de poésie pour des lectures et des ateliers d'écriture de Saint Malo à Hong Kong en passant par la Lorraine, poèmes dans des revues, chroniques dans des magazines, commandes de textes dramatiques pour des festivals et des événements sportifs. Il partage ainsi des scènes de poésie avec Fernando Arrabal, Werner Lambersy, Jean-Pierre Verheggen et Lucien Suel… Entre Montluçon et Rennes, il continue cependant une aventure théâtrale d'acteur, d'auteur et de metteur-en-scène avec des compagnies, et notamment avec celle de sa sœur Hervine De Boodt pour des spectacles destinés au jeune public qui sont joués dans les petits théâtres parisiens et d'Avignon.
Dans les années 2010, il fonde La Station théâtre à La Mézière dans la banlieue de Rennes, ancienne station service qu'il rénove et aménage de ses propres mains. Il en devient le directeur artistique et y invite des compagnies de toute la France à créer et à jouer leurs spectacles fondés sur une langue poétique et un jeu incarné. Il y programme des ateliers d'écriture et partage de nombreuses lectures avec d'autres comédiens et des poètes. Il y accueille aussi des auteurs dramatiques majeurs comme Eugène Durif, Joël Jouanneau et Roland Fichet et des poètes comme Jacques Josse, Yves Prié, Jean-Claude Leroy et Yvon le Men.
Quoiqu'un peu ralentie par ce projet, son activité d'auteur et de comédien continue avec La Taille de l’homme en 2010, Proférations liturgiques en 2015, Vodor mis en scène par Stéphane Keruel en 2018-2019 puis les inaugurations d'une médiathèque et d'un stade d'athlétisme pour lesquelles il incarne respectivement un ouvrier du bâtiment dévoreur de livres et un mort-vivant élu porte-parole par tout un cimetière pour protester devant les élus contre les nuisances du stade. En 2020, il écrit Le Tricycle, une comédie ‘pataphysique qu’il joue les années suivantes dans une mise en scène d’Alain D’Haeyer.
Confiné dans son théâtre lors de la crise sanitaire du printemps 2020, il écrit Des Heures aux arrêts, un recueil de 50 poèmes dont il monte un spectacle avec le dramaturge et metteur-en-scène Joël Jouanneau et la violoncelliste Hélène Bass. Le recueil paraît chez L’Harmattan en juillet 2022.
Son poème Le Glas sonne paraît dans l’anthologie réunie par Yvon Le Men sous le titre Il fait un temps de poème 3 aux éditions La Rumeur libre en Janvier 2023 lespietonsdeleurope.fr.st
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Institution de travail :
http://stationtheatre.canalblog.com

Fonction(s) actuelle(s) : Poète, Comédien

Pays d'origine : France

Bibliographie

Articles de presse

LECTURES - POÉSIE
La Décroissance n°195, décembre 2022
DEUX PUBLICATIONS MACÉRIENNES
Le Macérien, novembre 2022
LES GRAVURES D'HÉLÉNA GATH À LA STATION THÉÂTRE
Ouest-France, octobre 2022
LES GRAVURES D'HÉLÉNA GATH À LA STATION THÉÂTRE, À LA MÉZIÈRE JUSQU'AU 15 NOVEMBRE
DRU, septembre 2022
UNE NOUVELLE SAISON THÉÂTRALE DÉMARRE
Ouest-France, septembre 2022

Dossier de presse

DOSSIER DE LA LECTURE-SPECTACLE DES HEURES AUX ARRÊTS
2022

Interview

DES HEURES AUX ARRÊTS : DE LA POÉSIE ET DU VIOLONCELLE
Ouest France, mai 2022