Edouard Brzostowski

Théologien(ne)
Né à SENS (Yonne) de parents Polonais le 5 Juin 1932. Mon père était venu en France en 1925 et celle qu'il a épousée en 1928 est arrivée en 1927.Tous 2 ont travaillé comme manoeuvres toute leur vie active.
Un frère aîné, Sigismond, curé à Ancy-le-Franc (Yonne), une soeur cadette (née en 1943), un frère cadet (né en 1947)
Lycée Polonais à Chevilly (Loiret)de 1945 à 1949: dirigé par des Pallotins Polonais qui avaient souffert dans les camps d'Auschwitz, Dachau, Buchenwald.
Grand Séminaire à SENS: Prêtre le 29 Juin 1955.
1955-56: année de formation au Prado (St.Fons)
1956-57: vicaire à Chablis
1957-60: vicaire à St.Pierre d'Auxerre, aumônier JOC et ACO,
1960-62: études à la Grégorienne (Rome) tout en en vivant dans une paroisse confiée au Prado à la Borghesiana. Etudes théologiques demandées par l'évêque de Yokohama (ARAI)
28 Janv. 1963 : arrivée au Japon, suivie de 2 années d'études de la langue Japonaise à l'école de Roppongi, dirigée par les Franciscains.
1964: Doctorat de Théologie
1965-67: vicaire à OTSU avec un curé Japonais de 67 ans, tout en suivant un cours par correspondance à la Faculté des Lettres Japonaises de l'Université KEIO (Tokyo). Ce cours dure 4 ans , comporte 4 sessions d'été de 6 semaines, exige la rédaction d'un mémoire .
1967-70: vicaire à HAMA-MATSU avec 2 autres Prêtres Français, MEP. Démarrage d'une équipe JOCF. 6 Heures d'enseignement religieux par semaine à 300 élèves de terminale d'un lycée dirigé par des religieuses.
1970: Licence de Lettres Japonaises.
1970-71: 1er Congé en France et année sabbatique. Elève de 2ème année à Sciences Po. En week-end, aide à Pontaut-Combault confié a une équipe Prado.
1971(26 Juin)-jusqu'à maintenant à ASADA : paroisse de 200.00 hab. comprenant 160 baptisés et environ 50 personnes à l'unique Messe Dominicale, située près de la zone industrielle de KAWASAKI, ville de 1.220.000 hab. Cette ville est une bande de terre de 30 km.de longueur, 5-6 km.de largeur située entre Tokyo et Yokohama. Elle n'a rien à voir avec les motos Kawasaki qui sont fabriquées ailleurs. La Ville abrite plus de 40.000 entreprises de tous genres. En dehors d'Asada, il y aussi 6 autres eglises catholiques et une 60 aine d'églises protestantes minuscules. Les immigrés travaillant dans notre ville sont originaires de plus de 100 pays. Le dimanche, quelques Coréens, Philippins, Latino-Américains participent à notre Eucharistie.
Pendant 2 ans, nous étions 3 prêtres Français Pradosiens + 1 Prêtre Japonais, pendant 8 ans nous sommes restés 3, et pendant 20 ans, j'ai vécu ici avec Andre L'Hénorêt (diocèse de Paris). Je fus curé les 8 premieres années, puis Maxime Debionne (diocèse de Bourges) m'a remplacé pendant 7 ans, ensuite André lui a succédé tout en continuant son travail comme soudeur-fraiseur, chauffeur dans une petite entreprise de charpentes métalliques (cf. son récit:"Le clou qui depasse" éd. La Découverte). Depuis Avril 1991, je reste seul à ASADA.
Pendant toute cette période, j'ai eu des engagements divers au sein de l'Eglise et de la société, dont certains continuent.
Aumônier ACO depuis 1971, traducteur aux Assemblées Générales MMTC (Mouvement Mondial des Travailleurs Chrétiens : Rome en 1974, Strasbourg en 1979, Rétie en 1983, Alicante en 1988, Lyon en 1992,Porto en 1996, Sao Paolo en 2000).
Aumônier JOC jusqu'en 1977, date à laquelle j'ai été limogé pour des raisons analogues à celles qui ont amené la scission au plan international en 1986.
Commission Justice et Paix: aide particulière aux liens avec la Corée surtout pendant la période de dictature.
Diverses retraites aux laïcs, religieuses, prêtres au Japon, au Pakistan, en Corée(Sept.2000).
Participations à diverses luttes:
- contre la pollution atmosphérique depuis 1971: atteint moi-même de bronchite chronique depuis mon arrivée ici, j'ai rejoint l'Association des malades pollués et participé au procès des 420 plaignants.Le procès a duré 17 ans et s'est terminé le 20 Mai 1999. Mais, l'air n'est pas devenu automatiquement respirable. Il faut lutter pour faire exécuter les décisions prises.
- contre des licenciements injustes, dont 2 membres de notre équipe d'ACO.
- contre des fermetures arbitraires d'usines (vg.Toamco, Raffinerie Générale).
- pour la reconnaissance de maladies professionnelles.
- contre la peine de mort, en allant visiter des condamnés à mort.
- contre la discrimination raciale (vg.la loi concernant les étrangers, l'empreinte digitale, etc.)
- contre les essais nucléaires Français(depuis 1966) et les ventes d'armes.
- pour obtenir des excuses et des compensations financières du Gouvernement en faveur des Femmes réquisitionnées pendant la Guerre pour consoler le guerrier Japonais! "Sex-slaves"
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Doctorat de Theologie, Licence de Lettre Japonaises

Institution de travail :
210-0847 KAWASAKI-SHI
Asada 4-8-13
Catholic Church

Fonction(s) actuelle(s) : Théologien(ne), Pretre missionnaire

Pays d'origine : France

Bibliographie

Autres parutions

"Chiisaki mono kara mananda sakebi". (ie. "The cries I learned from the little ones") Board of Publications, United Church of Japan, Tokyo, 1981
- Version française: " Prier un nouveau défi Japonais", éd .Ouvrieres, Paris, 1981
- Version anglaise : "Inside Japan", Society of St, Paul, Manila, 1984
- Version espagnole: "Ante el grito de los marginados", éd.Verbo Divino, Spain, 1985
- Version portugaise: " O desafio da oracao ", Figlie di San Paolo, Brazil, 1985
- Version Coreenne: "Chagun cha he uichim", Daughters of St.Paul, Séoul, 198
- Version italienne: "Pregare e vivere il Padre nostro", LDC.Torino, 1989
"Shu o homeyo!". ("Praise the Lord"), Board of Publications, United Church of Japan, Tokyo, 1986
Version anglaise : " Journey to the living Christ", Society of St.Paul, Manila, 1989
"Fushigi na Nihonjin" (ie."Those funny Japanese"), Token-Shuppan, Tokyo, 1988 ("Ces drôles de Japonais")
"Taezu inori-nasai" (Priez sans cesse), ed. Shinseisha, Nagoya, 2002
" Heiwa o inoru rozario ", (Le Rosaire, prière pour la paix), éd. Seibo no Kishi, 2002
" Maria Sanka Akatistos ", éd. Seibo no Kishi, 2003
"Kimi to chigiri o musubu", éd. Shinseisha, Nagoya, 2005 (" Je fais alliance avec toi ")

Traductions en Japonais :
"Silouane", Abbaye de Bellefontaine, 1976
"Silouane no shuki", Akashi-Shobo, Tokyo, 1982
"Séraphim de Sarov", Irina Gorainoff, ed. Bellefontaine, 1973. Akashi-Shobo, Tokyo, 1985
"Le chemin des ascètes", Tito Colliander, ed. Bellefontaine, 1973
"Gyojatachi no michi", Akashi-Shobo, 1989
"Seigneur, où me conduis-tu?", Goutagny, éd.Ouvrières, Paris, 1967
"Shu yo, watashi o doko e ?", éd. Filles de St.Paul, Tokyo, 1986
"Le véritable disciple de N.S. Jésus-Christ", Bienheureux P. Chevrier, éd.Prado, 1968
"Jesus-Christo no makoto no Deshi", éd.Akashi-Shobo, 1991
"Dans le feu de l'Amour", P. Emilien Tardif, éd.Stock/Emmanuel, 1994.
"Nimotsu nashi no Sekai-isshu", Shin-Sei-sha, Nagoya, 1995
"Lettres", Bx. Ant.Chevrier, éd Prado, 1987
" Chevrier Shinpu no tegami", éd. Akashi-Shobo, 1997
"Le PRADO: Spiritualité apostolique du P. Chevrier", Mgr. Ancel, éd. Cerf, 1982
"Jesus no akashibito ", Shin-Sei-sha, Nagoya, 1999

Collaboration pour une traduction en Japonais :
"Session des leaders du renouveau au Japon", P. Tardif, 1988
[2000 nen e mukete no fukuin senkyo], Tardif Kanko-kyokai, published by Seibo no Kishi, 1989
"Marcheur dans la nuit" (Nicolas Barré), Brigitte Flourez, éd.St.Paul, 1992
[Yoru koso waga kagayaki] Tajima Tsuneko, Shunju-sha, 1993
Lettres de St.Maximilien KOLBE, écrites pendant son séjour au Japon(1930-36) : Editées en Japonais par Seibo no Kishi, 2001

Articles, contributions

FLASHES SUR LA VIE AU JAPON
publié le 02/06/2007, consulté 1842 fois

Compléments d'ouvrage

QUELQUES ASPECTS DE L'ENVERS DU "MIRACLE JAPONAIS"
Edouard Brzostowski
décembre 2006
DÉPRIMES, STRESS, BRIMADES...
Edouard Brzostowski
décembre 2006
VICTIMES DE LA GUERRE
Edouard Brzostowski
décembre 2006
ENVIRONNEMENT
Edouard Brzostowski
décembre 2006
LES ÉTRANGERS AU JAPON
Edouard Brzostowski
décembre 2006