Emile Meurice

Médecin
Psychiatre avec une longue expérience de pratique clinique hospital!ère et privée ainsi que de recherche. Dans les dernières années, ai surtout publié dans le domaine de la schizophrénie et de l"interaction entre les facteurs biologiques et psychologiques qui favorisent le dévelppement de ce trouble.
Plus récemment, ai, en collaboratio,; mené une enquête sur les signes qui, dès l'enfance, peuvent contribuer à prédire les risques de développer la schizophrénie à l'âge adulte.J'invite les parents d'u(e) malade schizophrne à me contactger afin de participer à l'étude qui vise à confirmer ces résultats impressionnants.

Né à Liège (Belgique) le 15 juin 1926.
Docteur en médecine (Univ. de Liège) en 1952, licencié en Pédagogie en 1953, spécialiste en Psychiatrie en 1960.
Ancien médecin-chef, directeur de l’hôpital Psychiatrique provincial de Lierneux (Province de Liège).
A été assistant à titre étranger de l’Université de Paris et Research Associate au National Institute of Mental Health (Washington, USA).
Président de la Société Belge de Médecine Mentale en 1986 &1987
Membre du Conseil d’administration de la Fondation Julie Renson.
Maître de conférences à l’Université de Liège.
A publié ou présenté plus de cent communications scientifiques et publié quatre livres de psychiatrie. Initiateur du Groupe Interdisciplinaire d’Etudes et de Recherches sur la Psychose (GIERP) et de sa Newsletter Psycholienne.
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Institution de travail :
Tél. & FAX : 00.32.4.221.14.57
portable +32.479.48.91.48

Fonction(s) actuelle(s) : Médecin, PSYCHIATRE

Pays d'origine : Belgique

Bibliographie

Autres parutions

Livres publiés
- Psychiatrie et Vie Sociale , 349 p., Mardaga édit.(1977)
- Charlotte et Léopold II de Belgique, entre histoire et psychiatrie 207 p. CEFAL édit. (2005,
- Le traitement à long terme et la réhabilitation des schizophrènes 216 p., CEFAL (2005)

Articles, contributions

GÉNIE ET FOLIE CHEZ CHARLOTTE ET LÉOPOLD II, AINSI QUE CHEZ VICTOR HUGO, SON FRÈRE EUGÈNE ET SA FILLE ADÈLE ;
publié le 10/02/2009, consulté 5499 fois