Frédéric Saillot

Je m'intéresse depuis toujours à la littérature et aux arts, mais aussi à l'actualité et à la diversité du monde.
Par mes origines familiales, je suis aussi depuis toujours à l'écoute des différences culturelles et historiques entre l'Orient et l'Occident de l'Europe.

Je suis né le 27 mai 1951 à Epinal, patrie des images, d'une mère récemment émigrée de Pologne, elle-même issue de parents russes blancs, et d'un père ancien officier des commandos d'Afrique de la 1ère armée française.
Après 1968, dont je suis attentivement en direct les événements sur Europe n° 1 depuis Fontainebleau où j'ai effectué une partie de ma scolarité, je m'engage dans l'extrême gauche en bâclant des études de psychologie et de sociologie à Paris. Ce qui me vaut deux années d'entrisme au tri postal.
Je bifurque ensuite dans des études de lettres puis une initiation aux arts par de fréquents voyages en Italie, ce qui me conduit à enseigner le français dans divers collèges et lycées de la banlieue parisienne, après le passage de concours.
L'été 1999, je me rends pour la première fois en Europe centrale et en Pologne, puis en Russie et en Ukraine. J'y suis saisi par la présence de l'histoire et j'y découvre des arts très différents dans l'inspiration et la facture de ceux de l'Occident européen.
Je découvre alors également l'oeuvre de Joseph Czapski, qui se déploie entre ces deux pôles de l'histoire et de la création artistique.
En septembre 2003, je démissionne de l'Education nationale après avoir manifesté mon opposition aux réformes de l'enseignement et notamment à celles de l'enseignement des lettres, qui selon moi appauvrissent toujours davantage l'apprentissage de la langue et de la réflexion, ainsi que la transmission de la culture.
Après l'écriture d'un livre sur la peinture de Joseph Czapski, je suis à la croisée des chemins lorsqu'en mars 2004 éclatent au Kosovo des émeutes contre les Serbes, cinq ans après les bombardements de l'OTAN. Je décide d'aller sur place me rendre compte des raisons de ces graves événements. Je tombe au beau milieu d'une vaste opération de désinformation dont je rends compte dans un premier reportage, qui trouvera à être publié dans le magazine de politique internationale B.I. (ex-Balkans-Infos) dans son numéro 89 de juin 2004, après ma rencontre avec son directeur Louis Dalmas.
Après un reportage en février 2005 sur la mise aux normes de l'agriculture polonaise, un an après l'entrée de la Pologne dans l'Union européenne, qui trouvera à être également publié dans le n° 101 de juillet-août de B.I., je suis coopté au comité de rédaction du journal où je continue à publier régulièrement des articles sur l'Europe de l'Est et les Balkans.
Actuellement je travaille aussi à une rétrospective de la peinture de Joseph Czapski et je fais des recherches sur divers sujets d'histoire comparée : la guerre civile en Russie, la période de l'occupation en France et en Pologne, l'année 1956 et la dissidence est-européenne dans l'émigration à Paris.
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Capes de Lettres modernes, bi-admissible à l'agrégation de Lettres modernes, DEA de littérature française, doctorat en cours à Paris-IV Sorbonne.

Institution de travail :
Je travaille chez moi.

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e), Journaliste

Pays d'origine : France

Bibliographie

Émission Radio

FRÉDÉRIC SAILLOT SERA SUR RADIO COURTOISIE LE JEUDI 3 NOVEMBRE 2011 À 10H45
novembre 2011