Yvon Grall

Yvon GRALL, né le 1er mars 1936, est Docteur en Médecine, Docteur ès Sciences, Docteur en Biologie Humaine, Professeur des Universités (classe exceptionnelle), Praticien Hospitalier dans la discipline de Biophysique et spécialiste qualifié en Médecine Nucléaire. A l'Hôpital Lariboisière (Paris), il a exercé les fonctions de Chef du Service de Biophysique et Médecine Nucléaire de 1989 à 2000.

Responsable à partir de 1975 de la coordination et de l'utilisation des radio-isotopes dans cet Hôpital, ainsi que de la radio-protection pour l'ensemble du groupe hospitalier, il a particulièrement suivi l'évolution des évènements qui ont suivi l'explosion et l'incendie de la centrale nucléaire de Tchernobyl.
Membre élu du Conseil de la Faculté de Médecine Lariboisière Saint-Louis, il a été nommé en 1989 Vice-Doyen de la Faculté. Membre de la Commission de Pédagogie. Il s'est particulièrement impliqué dans l'établissement des programmes d'enseignement du premier cycle des études médicales concernant notamment l'utilisation des rayonnements ionisants en Médecine.
Il a également participé à la réforme de la Maîtrise des Sciences Biologiques et Médicales (MSBM), où il a fait partie du groupe d'experts choisis par le cabinet du Ministre pour examiner et formuler des avis sur les différents projets de Certificats déposés dans l'ensemble des Universités françaises. Il a ensuite créé et dirigé le seul Certificat MSBM consacré à Paris au thème "Environnement et Santé" où il s'est particulièrement intéressé à l'enseignement des risques liés aux rayonnements (ionisants et non-ionisants) et à la radioprotection.

Le Professeur Y. GRALL est l'auteur de plus de 160 publications scientifiques et co-auteur de plusieurs ouvrages didactiques, dont le livre "Biophysique pour les sciences de la vie et de la santé", paru en 2007 (éditions Omniscience). Il a été Président durant 9 ans du Collège National des Enseignants de Biophysique et Médecine nucléaire et membre élu du Conseil National des Universités.

Après son départ en retraite en 2000, il a été nommé Professeur Émérite, titre reconduit depuis à l'unanimité par le Conseil de la Faculté. Il est également toujours membre de la Commission de Surveillance du groupe hospitalier.

Il a activement participé à la rédaction des chapitres concernant la santé dans le livre de Bernard Lerouge : Tchernobyl, un "nuage" passe… Les faits et les controverses.