Michel Guillemin

Et c’est bien vers un « éveil » des consciences que nous entraîne le Professeur Michel Guillemin, passionné depuis plus de trente ans par la promotion de la « Santé au Travail », parent pauvre de la Santé Publique. Inlassable observateur de cette évolution des prises de conscience, sur les plans de l’environnement, de la santé publique et de l’économie dans notre société, il éclaire, avec son regard de scientifique et une argumentation « basée sur l’évidence », étayée par de nombreuses références bibliographiques, le rôle prépondérant du travail dans notre vie, tant sur le plan personnel que sociétal. Il nous invite à une découverte passionnante de ce monde que l’on croit connaître mais qui cache d’énormes incohérences, absurdités et obscénités tout autant que de magnifiques potentialités d’amélioration, dont le frémissement se fait déjà sentir.

Michel Guillemin est un ingénieur chimiste qui, après avoir fait une thèse en photochimie est devenu hygiéniste du travail, grâce à une formation postgrade aux Etats-Unis, à l’Institut national de santé et sécurité du travail (National Institute for Occupational Safety and Health) à Cincinnati (OH). Revenu à Lausanne, il y a développé l’Hygiène du Travail au sein de l’Institut Universitaire de Médecine Sociale et Préventive puis de l’Institut Universitaire de Médecine et d’Hygiène du Travail, devenu plus tard (1994) l’Institut Romand de Santé au Travail, réunissant l’Institut vaudois et les équipes genevoises d’ergonomie. C’est grâce au Professeur Lob, principal pionnier de la Médecine du Travail en Suisse, que ces développements ont pu se faire.
A travers la recherche, les expertises et l’enseignement, M. Guillemin s’est tout d’abord attaché à donner une place à cette science alors inconnue dans nos régions : l’Hygiène du Travail. Entre 1970 et 1990, les choses ont évolué très positivement et l’Hygiène du Travail a trouvé sa place en Suisse. Une Société professionnelle est née et un réseau international s’est tissé et structuré grâce à la création d’une association internationale (International Occupational Hygiene Association), dont Guillemin a été l’un des membres fondateurs. Il a donc pris une part très active dans ces développements nationaux et internationaux en s’engageant activement dans les programmes de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) - et en moindre mesure du Bureau International du Travail (BIT) - dans ce domaine. La promotion de cette nouvelle profession est devenue l’un des axes forts de son activité professionnelle. L’Hygiène du Travail est enfin devenue une profession reconnue en Suisse et les compétences des hygiénistes ont même été définies dans la loi.
L’engagement de M. Guillemin au niveau international et sa grande expérience en tant que praticien, enseignant et chercheur, ont été reconnus et récompensés par la plus grande des associations de cette profession : l’Association Américaine d’Hygiène Industrielle (American Indusrtial Hygiene Association) qui lui a décerné, en 1998, le Prix W. Yant (Yant Award), du nom d’un pionner célèbre de cette discipline.
Michel Guillemin été le directeur de l’Institut Romand de Santé au Travail depuis sa création et jusqu’en 2005. Dans cette fonction, il est devenu un défenseur et un promoteur du domaine plus général de la Santé au Travail, incluant la Médecine du Travail, l’Ergonomie et la Psychologie du Travail, tout en gardant son activité spécifique en Hygiène du Travail. Et c’est de cette thématique globale dont il parle dans ce livre, sans s’attacher aux spécificités des diverses professions de ce vaste domaine.
Attaché à son pays d’origine, la France, il y a créé des liens forts en y dispensant un enseignement dans divers cadres (Sorbonne, IUT-Saint Denis, CNAM Angers, ATC Paris, etc.), et en siégeant dans divers comités, groupes de travail et Conseils scientifiques (INRS, INERIS, et actuellement ANSES).
A présent Professeur honoraire et expert indépendant, il reste actif au niveau international (il est membre de deux Comités-directeurs internationaux : CIST et IOHA, et membre du SCOEL au niveau européen. Il continue à se consacrer à la promotion de la Santé au Travail qu’il considère comme un atout essentiel pour une meilleure santé de notre Société. C’est l’objectif de cet ouvrage : proposer des pistes de solutions pour que ce domaine évolue positivement pour le bien de tous.

adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Ingénieur, Docteur ès Sciences

Institution de travail :
8, Ch. de Plan-Soleil
CH 1023 Crissier (Suisse)

Fonction(s) actuelle(s) : Professeur(e) émérite, Consultant

Né(e) le 28/11/1943

Pays d'origine : France

Résidence

8, chemin de Plan-Soleil
1023 Crissier (Suisse)
Suisse
tel. +41 21 635 05 97
fax +41 21 671 01 43

Bibliographie

Articles et contributions de l'auteur

LE BONHEUR AU TRAVAIL : RISQUES ET OPPORTUNITÉS
Michel Guillemin
Sciences & Bonheur, 4(1), 11-29., mai 2020