Jean-Claude Tarondeau

Enseignant(e)-Chercheu(se)
Le socialisme est né de l’utopie. De Thomas More à Karl Marx, des sociétés idéales ont été imaginées qui prônent le rejet de la propriété privée, l’abandon de l’échange marchand et de la monnaie, la suppression du salariat, la recherche de l’égalité et le culte de la vertu. Cet ouvrage retrace l’histoire de l’utopie qui, au 19e siècle, donne naissance au socialisme.
Il décrit les principales expériences qui ont été menées en son nom. Les expériences socialistes limitées comme celles des Acadiens ont disparu rapidement, les plus grandes ont engendré des dictatures brutales qui se sont effondrées comme en URSS ou qui ont renoncé au socialisme comme en Chine.
Cet ouvrage montre comment le socialisme d’aujourd’hui s’adapte aux réalités et rejette les utopies qui l’ont fait naitre. En Europe, tous les dirigeants qui ont gouverné au nom du socialisme dans les dernières décennies l’ont amplement démontré, de Mitterrand à Zapatero.
François Hollande ne devrait pas échapper à la règle.


Jean-Claude Tarondeau est agrégé des universités en sciences de gestion et professeur honoraire en stratégie et management à l’Essec Business School. Il fut rédacteur en chef de la Revue française de gestion de 2002 à 2008. Il a publié une centaine d’articles et une quinzaine de livres dont récemment Le management des opéras. Comparaisons internationales (en collaboration avec Philippe Agid).
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Agrégé des universités

Institution de travail :
ESSEC Business School
B. P. 105
95021 Cergy-Pontoise cédex

Fonction(s) actuelle(s) : Enseignant(e)-Chercheu(se)

Pays d'origine : France

Bibliographie

Autres parutions

L’Opéra de Paris, gouverner une grande institution culturelle, Vuibert, 2006
Dictionnaire de stratégie d'entreprise, Vuibert, 2006
Le management des opéras, Descartes, 2011