Lucie Roger

Chercheur(se)
’ai complété mon doctorat en Sciences de l’éducation à l’Université de Nantes en 2012 et je me suis intéressée dans ma thèse aux fondements politiques sociaux et culturels qui structurent le développement de l’apprentissage professionnel des futurs enseignants du Québec, au sein des programmes de formation offerts dans les universités québécoises. Mon cadre théorique prend appui sur les travaux de Gaston Bachelard – plus précisément toutes les dimensions de son œuvre qui permettent de soutenir le développement humain – afin de permettre la définition d’une figure de maître cultivé.

J’ai réalisé plusieurs publications de recherche, tant dans des ouvrages scientifiques à comité de lecture que dans des revues scientifiques. J’ai également coordonné des ouvrages et des numéros de revues scientifiques. Mes publications, qui s’intéressent principalement au développement de l’apprentissage professionnel des futurs enseignants en formation, s’appuient sur des fondements politiques et sociaux de l’éducation. J’agis depuis janvier 2014 à titre de chargée de cours à l’UQAM pour le cours de fondements de l’éducation.

Mon implication dans la communauté scientifique se traduit par plusieurs engagements de soutien aux organisations d’événements scientifiques, de collaboration à des publications collectives, ainsi que par mon rôle de secrétaire de rédaction de la revue scientifique en ligne Phronesis: www.revue-phronesis.com.


Lucieroger.com
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Doctorat en Sciences de l'éducation

Fonction(s) actuelle(s) : Chercheur(se)

Pays d'origine : Canada

Bibliographie

Autres parutions

De nouvelles configurations éducatives. Entre coéducation et communauté d'apprentissage. Presses de l'Université du Québec. 2010. Coordonné par Philippe Maubant et Lucie Roger

Temps, temporalités et complexité dans les activités. L'Harmattan. 2012. Coordonné par Pascal Roquet, Maria José Gonçalves, Lucie Roger, Ana Paula Viana-Caetano.