Frank Guyon

Né en 1944 à Paris, Frank Guyon a passé les premières années de sa vie à l’Ecole Massillon où les bons pères oratoriens enseignaient sans le dire les valeurs de la République : ils croyaient fermement en l’ascension sociale par l’instruction et voulaient que la personnalité de leurs élèves s’épanouisse par l’excellence dans au moins une matière : Mathématiques, Histoire, Latin, Français.

Son père, disciple d’Eugène Freyssinet - l’inventeur de la précontrainte - avait écrit de 1951 à 1968 quatre ouvrages théoriques sur le béton précontraint. Traduits en 14 langues ces ouvrages ont largement contribué au rayonnement du génie civil français dans le monde.

Dans son enfance, Frank Guyon a vu pavoiser les rues le 11 novembre, plus pour rendre hommage aux morts de la Grande Guerre que pour saluer la victoire de 1918 sur l’Allemagne. Il a vécu un patriotisme pacifique fait du devoir de faire rayonner la France par ses idées et ses techniques.

Porté à l’étude de l’Histoire sans vouloir embrasser la profession d’historien, Frank Guyon a fait des études de Mathématiques, de Sciences Economiques et de Gestion. Par souci d’indépendance il s’est fait courtier d’assurance spécialisé dans la construction et consacre ses loisirs à la voile, la musique, l’Association Eugène Freyssinet et l’écriture :

Il a participé activement à la rédaction d’un ouvrage collectif, Eugène Freyssinet, une Révolution dans l’art de construire, paru aux Presses de l’école nationale des ponts et chaussées en 2004. En 2013 il publie, avec l’appui d’une association du génie civil, La République et Eugène Freyssinet, patrimoine et avenir de la France. En 2015 L’Harmattan édite France, la République est ton avenir, une réflexion optimiste sur le destin de la France.

adresse email envoyer un mail à l'auteur