Mohamed Miloud Gharrafi

Mohamed Miloud Gharrafi est poète, romancier, traducteur et universitaire franco-marocain. Spécialité : langue et littérature arabes.
Membre de l'Union des écrivains du Maroc.


adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Doctorat en sémiotique et sciences de communication, Paris Sorobonne.

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e), Enseignant-chercheur

Bibliographie

Autres parutions

Critique :
La migration dans la littérature arabe contemporaine (dir.), Presses universitaires d'Oujda, Maroc, novembre, 2016.

L’image publicitaire au Maroc, essai d’analyse ethno-sémiotique, éd. Septentrion, 1999.

Traduction :
L’arbre de l’absence, traduction de l’arabe des poèmes choisis de Ali Al-Hazmi (Arabie Saoudite), L’Aile éditions, Nantes, 2016.

Une seule porte et des demeures, Préface et traduction de l’arabe du recueil poétique d’Ahmad Al-Shahawy (Egypte), L’Aile éditions, Nantes, 2013.



Créations littéraires :

Viaje de ida (Aller simple), Poèmes, traduits du français par Leandro Calle, Centro Mohamme VI para el dialogo de civilizciones, Coquimbo-CHILE, 2016.

No estoy solo (Je ne suis pas seul), poèmes, traduits de l'arabe par M. A. Bennis, publié par la maison de la poésie, Costa Rica, 2014.

Lâ ušrik bi-al-ᶜuzla aḥad-an (je n'associe personne à ma solitude), poèmes, Dâr Al-Adham, Le Caire, 2014.

Echos lointains, poèmes, arabes-français, L’Aile éditions, Nantes, 2014.

Lam ara al-šallâlât min aᶜlâ (Je n’ai pas vu les cascades d’en haut), roman, éd. Al-Ghawoon, Beyrouth, Liban, 2011.

Amḍaġuhâ ᶜilk-an aswad (Je la mâche comme un chewing-gum noir), poèmes, éd. Tarifa (Maroc), 2009.

Ḥarâ'iq al-ᶜišq (Brûlures de la passion), poèmes, éd. Tarifa (Maroc), 2002.