Gilles Bernard

Enseignant(e)
L'enseignement en Khâgne porte à entretenir une culture générale solide dans sa discipline. Pour ma part, il s'agit de la géographie.
La géohistoire analyse les espaces sociaux anciens selon une méthode et avec des concepts actuels. Elle s'intéresse tout particulièrement aux différents niveaux d'échelle qui permettent de rendre compte des phénomènes spatiaux.
Dans mes publications j'ai appliqué la démarche géohistorique sur des matières premières volontairement très différentes : le moyen-âge, la première guerre mondiale et l'époque contemporaine. Mon ouvrage intitulé La France ? expose ma méthode et l'applique à la construction du territoire national.

Etudes de géographie et d'histoire à Paris IV après une Khâgne au Lycée Louis-le-Grand.
Agrégation de géographie en 1979.
Thèse sur la géohistoire des bastides du Sud-Ouest.
Professeur en Khâgne au Lycée public Saint-Sernin de Toulouse depuis 1999.
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
professeur de géographie chaire supérieure

Fonction(s) actuelle(s) : Enseignant(e)

Bibliographie

Autres parutions

L'aventure des bastides, Toulouse, Privat, 1993.
Sud-Ouest roman, Toulouse, Privat, 1995.
Les templiers, dernière chevauchée en terre occitane, Portet, Empreinte, 1998.
Toulouse, métamorphoses du siècle, Portet, Empreinte, 2001.
Un siècle en banlieue toulousaine, Portet, 2002.
Toulouse, Portet, Empreinte, 2010.
La France ?, Portet, Empreinte, 2004.
Bleu horizon, témoignages de combattants de la guerre 1914-1918, Portet, Empreinte, 2001.