Alain Fleitour

Je suis autodidacte , optimiste, avide de savoir, passionné de nature, touche à tout,
Puis à 21ans marié avec A, père de 4 enfants, grand père de 12 petits enfants. En dehors des petits boulots, j'ai exercé 6 métiers différents.
Je vis avec mon épouse et notre famille une vie sociale et culturelle passionnante.

Quelques éléments de la vie d’ Alain Fleitour

Je suis né le dimanche 8 août 1948 à 8 heures à la maternité de Port-Royal Paris 6ème. Je suis le quatrième enfant d'une fratrie de six, de Jeanne le Ferrec et de Barthélémy Fleitour. Le père de mon grand-père avait pour nom Le Fleüter, qui signifie joueur de flûte, avant sa francisation en Fleitour ou Fleiter,( parents nés à Guiscriff(56) ou à Scaer (29)).

Depuis l'âge de 5 ans, les livres m'accompagnent, je lis partout, dans toutes les postures. Maman institutrice m'a appris les mots, leur sens, leur magie, leurs métamorphoses. Quand elle décède, j’ai six ans, je connais déjà les mots pour veiller sur mes frères.

À 8 ans, on me place en pensionnat. Dans l'univers d'une pension religieuse, à Bagneux, où s'épanouissait une cour des miracles. Des soutanes noires et bavettes bleues assorties enseignaient par lassitude, leurs visages respiraient l’ennui. Un seul de ses visages qui vouait son temps au cinéma montrait un peu plus de passion. Une ambiance de fin règne imprégnait les murs de cette école.

Cette pension devint mon pénitencier. Deux professeurs cependant se sont avérés être comme de vrais pères et m'ont sauvé de cette arche de Noé à la dérive. Pierre Gillet, alpiniste à ses heures enseignait le français. Pierre de Grauw était sculpteur.

Le premier, en dehors des heures de cours, nous invitait à jouer au Basket-ball et nous initiait à l'escalade à Milly la Forêt, à proximité des forêts de Fontainebleau.
L’autre, un artiste nous faisait découvrir et apprécier la peinture, la sculpture, la musique. Le jour où j’ai caressé du bout des doigts la piéta de Michel Angelo à Florence, la sensation et le toucher de la matière par l’artiste sont comme par magie restés collés à mes doigts.

Ces deux professeurs ont réussi à me transmette la fièvre de la découverte, le désir d’apprendre constamment de nouvelles choses. Depuis ma curiosité n’a cessé de grandir.
À cet âge, j'ai commencé par construire patiemment un kayak en bois pour ne jamais m’arrêter d’imaginer, de créer et de construire de mes propres mains.

Dans le poème de Rimbaud, Ma bohème, je me reconnaissais et me reconnais encore aujourd’hui. La route, la course, les chemins où l’on est confronté aux difficultés, la traversée de la Corse, la diagonale des fous, la traversée de l’Espagne m’ont apporté une vision qu’on acquiert seulement de cette manière, aux rythmes des défis fous qu’on se lance, des rencontres qui jalonnent la route.

C'est en 1968, que je ressens de manière plus vivante encore le besoin d’écrire, la nécessité de partager des mots.
Les mots que le bonheur nous confie sont venus auprès d'une jeune-femme Annick née dans le désert Saharien. Nous aurons 4 enfants, ils nous offrirons 12 petits-enfants. Avec Zélie notre N°11 nous lisons des vivres ( jeu de mots que je partage avec elle, et ses fous rires) . Son père Loïc Rioche est l'ancien secrétaire général de l'ENSAR.

Pendant mes études je suis occasionellement professeur par intérim dans le secondaire. A 24 ans, je suis Ingénieur Agronome, diplômé de sciences économiques en macro économie.
Je suis nommé le 1 janvier 1974, Directeur d'une Agence Bancaire Entreprises à Agen, puis je deviens titulaire d'un DESS Banque Finance.

À 30 ans, je suis promu expert auprès de la FAO, Banque mondiale et l'OCDE...J'ai eu le privilège d'écouter la voix de nombreux pays, et celle des victimes de la guerre au Liban. A 33ans je prend un poste de chef de mission inspection générale, dépendant du ministère des finances.

De ces expériences nait et paraît deux ans plus tard, mon premier recueil de poésie, « l'Amour en Jachère » aux éditions St Germain des Prés. Trois ans après, un livre d'économie, Analyse Financière et mutations économiques, préfacé par le PDG d'Orange est publié en 1985.

Notre famille nombreuse s’installe en 1985 à Vannes, et je deviens Directeur Informatique. Puis en 1988 à la direction générale du Crédit Agricole du Morbihan en charge des marchés, dont le réseau entreprises, et des Crédits.

En 2006 je créé la SAS Biothermie. Après la mise au point d'un brevet, et la création d'un biocombustible agréé par l'état, nous équipons en 2008 la première chaudière industrielle, process primée par l'ADEME, et le CFIA, ( grand prix national du développement durable remis au salon Pollutec 2009, vidéo youtube FR2).

Fasciné par la Chine, je consacre à la calligraphie et à la peinture chinoise une grande partie de mes loisirs.
Je participe à des expositions de photographie.

Je publie sur Babelio des chroniques littéraires.
Je participe à la revue trimestrielle littéraire Traversées
et j'y publie de nombreuses chroniques..


Alain Fleitour
alain.fleitour@gmail.com





adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
AGRO, Economiste, Ing Info, Inventeur

Institution de travail :
28 ter , rue Albert 1er
La créole
56000 Vannes

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e), Critique littéraire Ed Traversées

Né(e) le 08/08/1948 à Paris 6ème

Pays d'origine : France

Résidence

28 TER RUE ALBERT 1ER
56000 VANNES
France
tel. 0603965693 / 0297405503

Bibliographie

Autres parutions

Publications

Textes poétiques
L'amour en jachère Ed St Germain des Prés 1981
Jeanne ou les chemins du silence : livre d'Artiste
et Exister livre d'Artiste 2009

Autre
Aux éditions Masson
Gestion financière et Mutations Économiques 1984
(préface de Michel Bon ancien PDG Carrefour, Orange)
Revue L'Actualité Fiduciaire
(La communication des entreprises va devenir numérique) N° 673 mars 1985
Avril 2019 Réédition de Amour en Jachère éd EDILIVRE textes augmentés
nouvelle inédite

Articles, contributions

L'APPEL LANCÉ PAR FRANÇOIS CHENG AU CHEVET DE NOTRE DAME DE PARIS.
publié le 25/04/2019, consulté 27 fois
COUP DE COEUR DE L'AEB
Motsments
publié le 17/04/2019, consulté 33 fois

Articles de presse

LECTURE POÉTIQUE : LES FISSURES DE L'AUBE PAR ALAIN FLEITOUR
http://alter1fo.com/author/isa
http://alter1fo.com, juin 2019
ALAIN FLEITOUR DANS LE TÉLÉGRAMME
Le Télégramme 24 mars 2019, mars 2019
ARTICLE DE PRESSE DANS LA REVUE TRAVERSÉES
Traversées 8 mars 2019, mars 2019
LES FISSURES DE L'AUBE
Le télégramme, mars 2019
COUP DE COEUR DES ÉCRIVAINS BRETONS
Coup de coeur littérature, 2019
VIDÉO SUR "LES FISSURES DE L'AUBE" DE ALAIN FLEITOUR
Alain Fleitour

Comptes-rendus d'ouvrage

ALAIN FLEITOUR, LES FISSURES DE L'AUBE, L'HARMATTAN, TÉMOIGNAGES POÉTIQUES
Lieven Callant
revue-traversees.com, mars 2019

Critiques

DES CHRONIQUES SUR BABELIO DE ALAIN FLEITOUR
Babelio, 2019

Prix littéraires

ALAIN FLEITOUR REÇOIT LE PRIX DE LA VILLE DE VANNES ET LA MÉDAILLE DE LA VILLE
mars 2019

Sur Internet

AVIS DE LECTURE : LES FISSURES DE L'AUBE D'ALAIN FLEITOUR
Tacoma
Babelio, mai 2019
LA FISSURE DE L'AUBE
Association des écrivains bretons, avril 2019
LES FISSURES DE L'AUBE
Lieven Callant
Traversées, revue littéraire, janvier 2019

Vidéo en ligne

ALAIN FLEITOUR PAR GILLES FORTIER RADIO LARG' LIVRE AUDIO
Les Fissures de l'Aube, et l'amour en Jachère, Deux regards sur la vie, l'enfance, la nature, l'humanisme au cœur de chaque texte, deux nouvelles, des hommages à Bobby Sands et à louis Lachenal. Une pensée philosophique propre à Albert Camus irrigue les poèmes.. Dans les pas de Pierre de Grauw, sculpteur, "pourquoi m'as tu créé demande Job à Pierre? La beauté, celles de Cheng, celle de Giono, de Xavier Grall. Une poésie à hauteur d'homme, tout ce qui est humain est sacré. Une devise "nous sommes tous des migrants".
www.youtube.com, septembre 2019