Roland Llinares

KANT ET LA REVOLUTION.

Kant a montré plusieurs fois dans son œuvre sa position vis-à-vis des révolutions de son temps et de toute révolution en général. En quoi sa réflexion peut-elle nous éclairer au ХХI ème siècle, au sujet des mouvements révolutionnaires qui se produisent à travers le monde ?
Ce livre propose une réponse simple à cette question. Elle en surprendra plus d’un, d’autant que Kant apparaît d’ordinaire aux yeux de ses lecteurs, comme un réformateur, au mieux, comme un progressiste.
Sous quelles conditions un droit de révolution est-il pensable ? L’est-il dans son rapport à la légalité, sous ses trois aspects historiques fondamentaux, légalité de la nature, légalité naturelle (de la raison dans l’histoire), légalité juridique ? Sinon, est-il envisageable en dehors de ce rapport ? Mais alors sur quelle instance rationnelle faut-il le fonder ?


Je suis né en Algérie. Etudes secondaires à l'Ecole Normale d'Alger, puis Chartres. Etudes supérieures de philosophie à Rennes. Après mon service militaire, j'ai enseigné les Lettres modernes, l'Histoire et la géographie, puis la Philosophie, de 1973 à 2008.
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
CAPES de Lettres modernes puis de Philosophie, Doctorat de Philosophie

Institution de travail :
BP 448
98775 RANGIROA / AVATORU
Polynésie française

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e), Professeur de Philosophie retraité

Pays d'origine : France

Bibliographie

Autres parutions

1999.Le sens de l’Histoire, Presses Universitaires du Septentrion.
2014.Phantasia. Essai psychosophique souriant pour introduire à une poésie de la phantasia, Les Éditions du Net.
2015. Du Droit de guerre au Droit d’ingérence. De la Conquista à l’époque contemporaine, Les Éditions du Net.