Swann Mayolle

Peut-être dois-je mon goût pour l’écriture à mon prénom Proustien ? Pourtant ce n’est pas tant à Proust que je dois mes influences mais plutôt aux auteurs comme Bret Easton Ellis, Dennis Cooper, Douglas Coupland ou encore William Burroughs.

Je ne pense pas écrire pour raconter grand-chose, ma démarche est surtout visuelle presque cinématographique. Elle joue de l’hors-champ, des cadres et du montage. Elle est sensorielle, évoquant autant de contemplations que de perditions.

Né en 1992, Swann Mayolle, musicien et écrivain passionné, joue du hors-champ dans les atmosphères évocatrices et insidieuses de ses textes. Depuis le « débarquement bastonneur, destroy, et somptueusement casseur de phrases » de sa nouvelle La maison des mouches (Tel le Phoenix, éditions Souffle Court, 2016), il poursuit son goût pour la forme courte avec Formes de ténèbres (Orage, éditions Souffle Court, 2018) et La récolte des flammes (Malpertuis XI, éditions Malpertuis, 2020). Mais c’est avec C’est le désert qui nous a avalés qu’il expérimente son premier roman polyphonique.
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Licence Médiation culturelle et communication

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e)

Pays d'origine : France

Bibliographie

Autres parutions

- La maison des mouches (anthologie, Tel le Phoenix, éditions Souffle Court, 2016)
- Formes de ténèbres (anthologie, Orage, éditions Souffle Court, 2018)
- La récolte des flammes (anthologie, Malpertuis XI, éditions Malpertuis, 2020)

Entretien avec l'auteur

ENTRETIEN AVEC UN AUTEUR - SWANN MAYOLLE
Bar aux Lettres, janvier 2021

Sur Internet

LIVRE-TOI :: SWANN MAYOLLE
Jocelyn H
Emission Electrophone, février 2021