Alexandre Keltchewsky

Trente ans ont passé depuis l'éclatement de l'URSS. Qu'en est-il de la transition démocratique engagée par les pays qui en sont issus ? Que peut–on en attendre dans l’avenir? Les espoirs nés de l’effondrement de l’URSS et de son régime totalitaire doivent-ils être définitivement enterrés ?

La polarisation des médias sur la Russie et son président, ou parfois sur la Biélorussie ou l’Ukraine lorsque l’actualité le commande, laisse le plus souvent dans l’ombre les autres pays issus de l’éclatement de l’Union soviétique. Pourtant, ayant longtemps partagé un destin commun et ayant recouvré leur indépendance au même moment, ces pays ont entrepris alors un processus commun : transition économique vers l’économie de marché, transition politique vers des institutions et des pratiques démocratiques.

D'où l'intérêt de porter un regard d'ensemble au travers des mêmes interrogations. Le regard, en l'occurrence, d'un diplomate longtemps au contact du dialogue Est-Ouest et des réalités du terrain. Un regard doublé de l'expérience plus rare et pourtant si riche en enseignements de la conduite de missions internationales d'observation électorale dans les pays considérés.
Combinant ces diverses expériences, le présent ouvrage offre au lecteur un document vivant et accessible sur un sujet rarement abordé dans la littérature académique - française et étrangère - et jamais, en tous cas, sous cet angle. Un document vivant et stimulant pour l'esprit.

Diplomate à la retraite, né à Paris en 1947, diplômé de Sciences Économiques et de Lettres. Conseiller des Affaires étrangères Hors Classe.
Carrière diplomatique :
• 1976- 1980 : attaché commercial à l’ambassade de France à Moscou, chargé des études économiques;
• 1980-1983: fonctions analogues à l’ambassade de France à New Delhi
• 1984-1986 : à Paris, Conseiller des Affaires étrangères (Cadre d’Orient) chargé de la coopération avec les pays d’Europe centrale;
• 1986-1990: à Belgrade, chargé de la politique intérieure;
• 1990-1993: à Rabat, chargé de la politique extérieure;
• 1993-1995 : à Moscou, Conseiller de Presse ;
• 1995-1998 : à Paris, sous-directeur en charge des affaires de l’OSCE et du Conseil de l’Europe;
• 1998-2002 : Consul Général à Saint-Pétersbourg ;
• 2002-2008 : à Paris, Inspecteur des Affaires étrangères ;
• 2008-2011 : Ambassadeur, chef de la Mission de l’OSCE au Kazakhstan ;
• 2011-2013 : à Paris, audit et réforme du ministère des affaires étrangères. Membre du jury du Concours d’Orient pour les épreuves de russe et de Civilisation.
A la retraite depuis 2013, dirige des missions d’observation électorale pour le compte de l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la Coopération en Europe) principalement dans les pays de l’ex-URSS.

Langues étrangères parlées: anglais, russe et serbo-croate.
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e)

Pays d'origine : France

Bibliographie