Claude Gontran

A travers mes travaux sur la pensée grecque, qu'il s'agisse de la tragédie de Sophocle ou de la philosophie d'Epicure, je m'attache à mettre en évidence un trait qui me semble dominant dans la pensée grecque classique : la volonté de donner à cette pensée un fondement pratique : un Grec ne pense pas de façon gratuite, mais cherche à inscrire sa pensée dans sa présence active au sein de la société. Dans le cas d'Epicure, cette volonté passe la corrélation pratique entre la compréhension de notre monde et la recherche du bonheur. L'une n'est pas le moyen de l'autre, mais les deux vont de pair.

Né à Grenoble en 1955, je suis agrégé de Lettres classiques, en retraite. J'ai soutenu deux thèses à l'université de Rouen, l'une en 2006 en grec ancien, sur l'Oedipe roi de Sophocle, l'autre en 2020, en philosophie, sur Epicure.
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
doctorat de grec ancien en 2006 ; doctorat de philosophie en 2020

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e), professeur agrégé de Lettres classiques, en retraite, membre associé du laboratoir ERIAC (Université de Rouen-Normandie

Bibliographie

Autres parutions

"langue du tyran, langue de la cité. L'Oedipe roi de Sophocle". Rouen PURH, 2019.