Mariella Villasante Cervello

Anthropologue
Docteur en Anthropologie sociale EHESS, je travaille en Mauritanie depuis 1986, et également en Amazonie péruvienne depuis 2007. J'ai publié une vingtaine d'articles, dont:

- Genèse de la hiérarchie sociale et du pouvoir politique bidân, Cahiers d'études africaines, 147, XXXVII-3, 1997: 587-633.
- Catégories de classement identitaires et discours politiques dans la société bidân, Annuaire de l'Afrique du Nord 1997, XXXVI, 1999: 79-100.
- La place de la parenté dans le système politique mauritanien. Les termes du débat académique actuel, Annuaire de l'Afrique du Nord 2000-2001, XXXIX, 2003: 3-26.
- Les formes extrêmes de dépendance au-devant de la scène politique en Mauritanie, Annuaire de l'Afrique du Nord 2002, XL, 2004: 363-380.
J'ai publié aussi des chapitres de livres, dont:
- La négritude: une forme de racisme hérité de la colonisation française? Réflexions sur l'idéologie négro-africaine en Mauritanie, in Marc Ferro (dir.), "Le livre noir des colonisations", Paris, Robert Laffont, 2003: 726-761.
- They work to eat and they eat to work. M'allemîn Craftsmen Classification and Discourse among the Mauritanian Bidân Nobility, in J. Berland et A. Rao (éds.), "Customary Strangers: New perspectives on peripatetic Peoples in the Middle East, Africa and Asia", 2004: 123-154.
- From the Disappearence of "tribes" to Reawakening of tribal Feeling: Strategies of State among the Formerly Nomadic Bidân of Mauritania, in Dawn Chatty (dir.) "Nomadic Societies in the Middle East and North Africa", Brill Academic Publishers, 2006: 144-175.
- Violencia de masas del Partido comunista del Perú-Sendero Luminoso y campos de trabajo forzado entre los Ashaninka de la Selva Central, Dossier Memoria, Idehpucp, diciembre 2012.

Livres

- 1998, Parenté et politique en Mauritanie, L'Harmattan.

2007, Colonisations au Sahara et au Sahel. Problèmes conceptuels, état des lieux et nouvelles perspectives de recherche (XVIIIe-XXe siècle), L'Harmattan, 2 vols.

2014, Le passé colonial et les héritages actuels en Mauritanie, L'Harmattan.

2015, Le Grand récit de la guerre interne au Pérou, 1980-2000, Traduction du livre "Hatun Willakuy". Version résumée du Rapport final de la Commission de la vérité et la réconciliation, Collection recherches aux Amériques, L'Harmattan.

2016, Violence politique au Pérou 1980-2000, Sentier Lumineux contre l'État et la société. Essai d'anthropologie politique et historique, L'Harmattan.

2017, Histoire et politique dans la vallée du Fleuve Sénégal, Mauritanie. Hiérarchies, échanges, colonisation et violences politiques, VIII-XXIe siècle, L'Harmattan.

2018, Chronique de la guerre interne au Pérou, 1980-2000, L'Harmattan.

Livres en préparation:

(a) La violence de masses au Pérou et en Mauritanie. Guerre interne, racisme et militarisation de l'Etat (Paris, 2020).

(b) Le temps suspendu. Histoire politique de la confédération des Ahl Sîdi Mahmûd de Mauritanie, XVIII-XXème siècle (Paris, 2021)

Née à Lima, Pérou, mes premières recherches ont concerné les changements sociaux chez les Amérindiens Ashaninka de la forêt centrale péruvienne (1978-1983).
J'ai commencé mes recherches en Mauritanie en 1986, d'abord sur le système foncier dans l'Est du pays, (Institut universitaire d'études du développement, Université de Genève). Puis, dans le cadre de la préparation de mon doctorat à l'EHESS de Paris (1995). Ma thèse porte sur le lien entre parenté et politique au sein de la confédération bidân des Ahl Sidi Mahmud de l'Assaba depuis XVIIIe à l'actualité.

Les autres sujets de mes travaux portent sur les formes extrêmes de dépendance (ou esclavage interne), sur l'idéologie de la Négritude (comme forme de racisme), sur les colonisations ouest-africaines et ses héritages actuels, et enfin sur la violence politique et le racisme.

Depuis juillet 2007, j'ai repris mes recherches au Pérou sur la période de violence politique de la guerre interne (1980-2000), en particulier chez les Ashaninka et les Nomatsiguenga de l'Amazonie centrale.

— Livre en préparation (en castillan)

La violencia política en la selva central del Perú, 1980-2000. La violencia política en la selva central del Perú, 1980-2000. Los campos de concentración senderistas y las secuelas de la guerra civil entre los Ashaninka, Nomatsiguenga y Yanesha. Estudio de antropología política, Lima 2019.

Depuis juillet 2018, je participe dans le Projet Bridge en Mauritanie, Appui à la mise en oeuvre de la Loi 2015-031 portant incrimination de l'esclavage, administré par le Bureau International du Travail (Genève).
pucp.academia.edu/MariellaVillasante
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Docteur en anthropologie sociale, EHESS

Institution de travail :
Instituto de democracia y derechos humanos, Pontificia Universidad Católica del Peru (IDEHPUCP):
http://idehpucp.pucp.edu.pe/


Fonction(s) actuelle(s) : Anthropologue, Chercheuse indépendante, associée à l'IDEHPUCP (Lima, Pérou). Consultante internationale. Etude sur les formes extrêmes de dépendance en Mauritanie pour le Bureau International du Travail (depuis juillet 2018).

Pays d'origine : Pérou

Bibliographie

Autres parutions

"Groupes serviles au Sahara. Approche comparative à partir du cas des arabophones de Mauritanie" CNRS-Editions, 2000.