Pathé Diagne

Politologue
Pathé Diagne a le sens de l'humour et aime toujours, à 65 ans, porter la contradiction. Dans le livre qu'il vient de terminer, il s'attaque à Senghor et à la «négritude, servante de la francophonie». Car ce linguiste qui parle l'arabe et a étudié plusieurs langues africaines est attaché à une Afrique polyglotte et pluriculturelle. L'auteur d'une traduction en wolof du Coran rejette également l'hégémonie islamo-orientale que peut entraîner l'association de l'arabe à l'islam. Iconoclaste, mais aussi précurseur, il a enseigné la linguistique aux Etats-Unis et publié en 1960 le premier ouvrage de grammaire générative en français. Aujourd'hui, il veut montrer, par des expéditions en mer, que la navigation transatlantique se pratiquait à partir de l'Afrique et de l'Europe bien avant Christophe Colomb.


adresse email envoyer un mail à l'auteur