Ney Bensadon

Dans l'exercice de ma profession, j'ai voyagé dans de nombreux Pays, et ma connaissance des langues étrangères m'a permis de plaider devant des juridictions et des administrations les plus diverses, dans la langue du Pays. Je tirais une certaine vanité quand je plaidais en affirmant que rien à l'ouest du Rhin ne m'était étranger, parce que du Nord au Sud, j'ai parlé et écrit les langues de ces divers Pays.J'ai défendu des nationaux de nombreux Pays, de Montréal à Santiago du Chili, de Helsinki à Johannesbourg. Ce qui était vrai dans un Pays était rejeté avec mépris dans un autre. Le droit international n'est qu'une juxtaposition de diverses législations. Affirmer qu'il existe un droit international est un leurre, ou trompe-l'oeil.



J'ai eu une enfance particulièrement heureuse, entouré d'affection de la part de mes parents et de mes grands-parents.
Né à Tanger, dans une ville cosmopolite, où diverses civilisations se côtoyaient, j'ai vécu au milieu d'une population hétérogène. Dans le lycée français, venaient s'imprégner de la civilisation française des enfants de nationalités les plus diverses, marocains, espagnols, anglais, européens fuyant le nazisme, ainsi que des françaispétainistes ou partisans de la France Libre. La connaissance des langues étrangères se pratiquait dans la rue. Celle des civilisations aussi.
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Licence en droit, Académie Commerciale (HEC)

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e), Avocat International retraité

Bibliographie

Autres parutions

Les Droits de la Femme des Origines à nos jours (Presses Universitaires de France, Coll. Que Sais-Je ?, traduit en turc, japonais, algérien, espagnol, libanais, cinq fois réédité, 1980 à 1999)
Mosaïques de notre mémoire (en coopération) (Ed. Centre d'Études, 1982).
La Condition Féminine à l'aube du IIIè millénaire (Ed. Séguier, 2001).