Jacqueline Léger

Psychologue
A vingt ans, je pensais écrire pour les enfants. Il y avait des livres qui m'avaient tant aidée petite. Je savais que j'avais été très mal et j'avais l'impression d'avoir échappé au plus grave. Ce "plus grave", je l'ai considéré comme un autisme dès mes études. Mais il me fut impossible d'en parler puisqu'il était dit qu'on n'en sortait pas.
A plus de quarante ans, je me suis dit : "J'ai à dire sur l'autisme." Comme je parlai à ma mère de ma démarche, elle me confia ce prénom "Renée" que je ne lui connaissais pas. Née après un enfant mort, ce "Renée" la désignait dans sa famille comme enfant de remplacement. Ce prénom m'a fait dérouler le fil rouge de sa place, puis de celle de mon père au croisement de leurs lignées, les miennes. Il m'a fait mieux comprendre ce qui s'était passé dans le secret des pensées de ma mère lorsqu'elle m'attendait et les épreuves des premiers mois de ma vie. L'autisme, souvent, est fait de cela, de deuils non faits, du silence autour des deuils.
C'est un livre coloré de blanc et de bleu. Du blanc des silences, du bleu de la mélancolie.
Jacqueline Léger

Le livre est en quelque sorte une autobiographie. Autour de cette vie d'autiste. Et ce à quoi je peux le lier. Puis à tout ce qui m'a permis d'en sortir.
adresse email envoyer un mail à l'auteur

Renseignements

Titre(s), Diplôme(s) :
Diplôme de psycho-pathologie

Fonction(s) actuelle(s) : Psychologue

Né(e) le 07/11/1947 à SAUMUR (Maine et Loire)

Résidence

La Pentanière 5, impasse Saint Etienne
49124 LE PLESSIS GRAMMOIRE
France
tel. 02 41 41 00 86

Bibliographie