• Couverture DIMENSION SPATIALE DE LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE Patrimonialisation, appropriation et marquage de l'espace
  • 4eme DIMENSION SPATIALE DE LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE Patrimonialisation, appropriation et marquage de l'espace

DIMENSION SPATIALE DE LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE PATRIMONIALISATION, APPROPRIATION ET MARQUAGE DE L'ESPACE

par Vincent Veschambre

Construction identitaire et espace
Date de publication : septembre 2009
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Cette réflexion sur le processus de construction des identités
collectives s'inscrit dans une approche de géographie et plus
particulièrement dans le cadre théorique d'une géographie qui s'inscrit
pleinement dans les sciences sociales. Penser la géographie comme science
sociale, c'est appréhender fondamentalement comment la relation à l'autre se
construit dans l'espace (Séchet, Veschambre, 2006). C'est envisager
comment se construisent les individus en s'insérant dans des groupes sociaux
et comment les groupes sociaux se structurent en fonction des pratiques des
individus-acteurs. C'est analyser comment se reproduisent les positions
sociales, comment les rapports de domination se jouent dans la dimension
spatiale. Dans un premier temps, nous reviendrons sur l'importance de la
dimension spatiale pour envisager les processus de construction identitaire
de manière dynamique. Puis nous aborde

     
  • ISBN : 978-2-296-09835-0 • septembre 2009 • 16 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso