• Couverture L'Art de lafugue de Johann Sebastian Bach. Une copie du XIxe siècle par A.P.F. Boëly.

L'ART DE LAFUGUE DE JOHANN SEBASTIAN BACH. UNE COPIE DU XIXE SIÈCLE PAR A.P.F. BOËLY. "AUTHENTICITÉS" : ENJEUX ESTHÉTIQUES ET MUSICAUX

Georges Guillard Professeur agrégé Université de la Sorbonne (Paris

Construire le savoir musical
Date de publication : juin 2003
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Posons d'emblée le fait fondateur de notre étude. En 1833,
Alexandre-Pierre-François Boëly (1785-1858), organiste encore sans
poste à Paris, recopie des oeuvres pour orgue de Jean-Sébastien Bach
ainsi que l'Art de la fugue, au dernier contrepoint inachevé duquel il
propose une terminaison.
La découverte d'un tel document pose d'emblée le problème
de son "authenticité". Selon le Larousse, authentique vient du grec:
authentikos, "qui agit de sa propre autorité" et a deux significations:
1. Revêtu des formes légales requises. 2. Qui ne peut être contesté,
véridique, exact.
Il nous semble que lorsque l'authenticité

     
  • ISBN : 2-7475-4632-2 • juin 2003 • 16 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto