• Couverture LA PÉNALISATION DE L' AVORTEMENT EN POLOGNE OU L'INTRICATION ENTRE LE POLITIQUE ET LE RELIGIEUX
  • 4eme LA PÉNALISATION DE L' AVORTEMENT EN POLOGNE OU L'INTRICATION ENTRE LE POLITIQUE ET LE RELIGIEUX

LA PÉNALISATION DE L' AVORTEMENT EN POLOGNE OU L'INTRICATION ENTRE LE POLITIQUE ET LE RELIGIEUX

Jacqueline Heinen

Cet article est un extrait du livre suivant :
CRIMES ET CULTURES


Date de publication : novembre 1999
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le droit à l'avortement a été remis en cause en Pologne en 1993,
sur la base d'une législation qui prohibe presque totalement les interruptions
volontaires de grossesse (IVG). Depuis trente-cinq ans, les femmes
pouvaient obtenir une IVG sur demande -dans la pratique du moins, car
les termes de la loi de 1956 comportaient des restrictions 1. Désormais, un
tel geste n'est autorisé qu'en cas de viol, de malformation du foetus ou
lorsque la vie de la mère est danger. Il s'agit là de dérogations couvrant à
peine 5% des IVG recensées antérieurement. Pour sa part, le médecin qui
enfreint l'interdit encourt deux ans d'incarcération.
Cette décision de pénaliser l'avortement

     
  • ISBN : 2-7384-8519-7 • novembre 1999 • 14 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso