• Couverture Des farces au récit facétieux ou de la transfonnation de bons vivants en personnages légendaires

DES FARCES AU RÉCIT FACÉTIEUX OU DE LA TRANSFONNATION DE BONS VIVANTS EN PERSONNAGES LÉGENDAIRES

Mariléna Papachristophorou

Cet article est un extrait du livre suivant :
Classer les récits


Date de publication : novembre 2007
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La partie de la typologie internationale Aarne - Thompson consacrée aux
"récits facétieux" est proportionnellement la plus importante par rapport
aux autres (contes d'animaux, contes proprement dits dont les contes
merveilleux, contes énumératifs et randonnées). La catégorie "blagues et
anecdotes" (ce qui pourrait être la traduction littérale de l'anglaisjokes and
anecdotes) englobe huit cents numéros de contes types et sous-types (de AT
1200 au AT 1999), ce qui signifie en termes de classification une grande
variabilité d'intrigues. Stith Thompson dans la note introductrice du chapitre
intitulé "Plaisanteries et anecdotes" "(jests and anecdotes", Thompson
1946: 188) précise cette variabilité dans les traditions du monde entier:
"Un récit n'a pas besoin d'être complexe pour former une tradition
vigoureuse. Les plaisanteries simples et les anecdotes qui se réfèrent parfois
à des êtres humains parfois à des animaux constituent une part très
considérable dans les récits légendaires de tous les peuples. Ces récits
consistent en un seul motif narratif. Même dans la partie restreinte du
continent européen et du continent asiatique, de telles histoires sont très
nombreuses. Chaqu

     
  • ISBN : 978-2-296-04290-2 • novembre 2007 • 28 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto