• Couverture Cet autre en quoi nous transforme le portrait
  • 4eme Cet autre en quoi nous transforme le portrait

CET AUTRE EN QUOI NOUS TRANSFORME LE PORTRAIT

Martine Lacas, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris

LES CONVERSIONS COMME FORMES ET FIGURES DE LA MÉTAMORPHOSE
Date de publication : 2002
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Dès les premières lignes du Livre II du De Pictura, Alberti
reconnaît à la peinture "une force tout à fait divine qui lui
permet, écrit-il, non seulement de rendre présent [...] ceux
qui sont absents, mais aussi de montrer après plusieurs siècles
les morts aux vivants de façon à les faire reconnaître pour le
plus grand plaisir de ceux qui les regardent dans la plus
grande admiration pour l'artiste" 1.
Cette affirmation en forme de crescendo, Alberti l'illustre
en empruntant deux anecdotes à Plutarque. La première est
relative à un général de l'empereur Alexandre, Cassandre,
qui "se mit à trembler de tout son corps en regardant une
image dans laquelle il reconnaissait

     
  • ISBN : 2-7475-3070-1 • 2002 • 10 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso