• Couverture L'infâme et le pantin Patrons et hommes politiques cinéma français (1974-2002)

L'INFÂME ET LE PANTIN PATRONS ET HOMMES POLITIQUES CINÉMA FRANÇAIS (1974-2002)

Vincent Chenille et Marc Gauchée

revue d'origine de cet article : L'Homme et la Société 154


Date de publication : juin 2005
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le premier film q!li vient immédiatement à l'esprit quand on
évoque les rapports entre patrons et hommes politiques est Le
Président d'Henri Verneuil (1961). Dans cette fiction, Jean Gabin
incarne Émile Beaufort, vieux briscard de la politique qui s'oppose
frontalement aux intérêts économiques privés en fustigeant la
confusion des genres: dans une scène flamboyante de suicide
public, le président énumère, à l'Assemblée nationale, la
participation de parlementaires à divers conseils d'administration
d'entreprises et, par là, leur incapacité à défendre les intérêts du
pays. Le modèle vient de Clémenceau qui s'était exclamé devant la
composition du gouvernement Rouvier de 1905 : "Ce n'est pas un
ministère, c'est un conseil d'administration", vilipendant ainsi les
hommes politiques affairistes qui confondaient

     
  • ISBN : 2-7475-8365-1 • juin 2005 • 18 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto