• Couverture La folie lucide et la société déraisonnée

LA FOLIE LUCIDE ET LA SOCIÉTÉ DÉRAISONNÉE

Entretien * avec Marco Bellocchio

revue d'origine de cet article : L'Homme et la Société 154


Date de publication : juin 2005
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Cinéaste contestataire, cinéaste de l'enfermement, du huis clos émotionnel, du
huis clos social, Marco Bellocchio est sans doute actuellement, à la fois le plus
classique et le plus novateur des réalisateurs italiens. La réflexion et la
contestation du conformisme animent en effet son travail comme ses constantes
tentatives d'aller au-delà des apparences. Mélange de classique et d'originalité, il
crée une ambiance par la lumière et une approche des personnages évoluant
toujours dans des univers clos.
Depuis Les Poings dans les poches jusqu'à Buongiorno, notte, l'itinéraire de
Marco Bellocchio s'inscrit dans une volonté de réflexion à contre-courant et du
refus de compromission. Les thèmes récurrents de son oeuvre cinématographique

     
  • ISBN : 2-7475-8365-1 • juin 2005 • 18 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto