• Couverture SILENCE, ON TOURNE MAL
  • 4eme SILENCE, ON TOURNE MAL

SILENCE, ON TOURNE MAL

Maria Koleva, cinéaste indépendante

Comment parler de cinéma ?
Date de publication : octobre 2005
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

La disparition des véritables critiques de cinéma attise la
réalisation massive de films creux. Comme beaucoup de spectateurs,
je vais voir de temps en temps un film dont les critiques disent qu'il
est superbe, extraordinaire, unique. Des superlatifs à en mourir. Et je
sors de la salle, tête baissée, dans un chuchotement général: "Mais il
n'y a rien dedans!" Après quoi, le silence se fait. On parle d'autre
chose, on oublie quel film on a vu. On a du mal à s'en souvenir. Les
amitiés s'effilochent, on ne discute pas, nous sommes tous d'accord:
"Il n'y a rien dedans..." Les journaux, les revues, achetés le mercredi,
se raréfient à la maison. Une sérieuse rancune naît peu à peu, car on
finit par se dire: "Je me suis encore fait avoir, le film était nul..."
Cette situation, chers jeunes

     
  • ISBN : 2-7475-9220-0 • octobre 2005 • 3 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso