• Couverture
  • 4eme

"BESSON M' A TUER... MON CINEMA" 1

Hervé DepIasse

Comment parler de cinéma ?
Date de publication : octobre 2005
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Pour une année qui s'annonce riche en événements dans la vraie
vie (Irak, Al Quaida, économie, retour de le lutte des classes, quelle
gauche, quelle révolution ?, un nouveau Houellebecq peut-être, etc.),
il semblait juste de remettre les pendules à leur place pour celui qui est
devenu le chantre du cinéma commercial français. À l'américaine.
Besson n'est pas un cinéaste, c'est un compileur, une éponge qui
restitue à un public sec de rêves et d'aventures le pauvre jus qu'il aura
pris la peine d'absorber dans dix autres productions. Besson n'a rien
d'un cinéaste français et le plus ses films, ou ceux qu'il produit (de
toute façon c'est toujours la même routine) sortent, le plus ils perdent
leur éventuelle touche locale. Bien sûr, Le dernier combat en noir et
blanc et sa célèbre pluie de poissons avait des vertus presque
"nouvelle vague" d'anticipation, mais très vite le barbu s'est porté
sur une version hollywoodienne, au sens le plus général et accepté du
terme, d'un cinéma de divertissement

     
  • ISBN : 2-7475-9220-0 • octobre 2005 • 4 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso