• Couverture Utopie et vulgarisation des mondes lointains au XIXe siècle
  • 4eme Utopie et vulgarisation des mondes lointains au XIXe siècle

UTOPIE ET VULGARISATION DES MONDES LOINTAINS AU XIXE SIÈCLE

Hélène Sirven

Cet article est un extrait du livre suivant :
L'utopie


Date de publication : avril 2010
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le XIXe siècle est généralement considéré comme le siècle
de la vulgarisation des connaissances, des explorations à grande
échelle, des empires coloniaux et des conquêtes en tous genres.
Les romans illustrés de Jules Verne, bel exemple de vulgarisation
littéraire1, manifestent à la fois les ambitions, les rêves
scientifiques et les angoisses d’une modernité qui nous concerne
toujours, où rationalité et irrationalité sont subtilement liées.
Le futur, lointain temporel, reste souvent inquiétant. Mais
l’utopie2 d’un monde meilleur, créé dans le sens du progrès (une
nouvelle religion dans un siècle, en France, tourné vers la laïcité)
et de la civilisation, persiste dans les mentalités, notamment dans
les récits de voyages et les préoccupations des artistes. Aussi,
trois aspects complémentaires, s

     
  • ISBN : 978-2-296-11530-9 • avril 2010 • 36 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat