• Couverture Une médiation paradoxale :
  • 4eme Une médiation paradoxale :

UNE MÉDIATION PARADOXALE : "LA DANSE, UNE HISTOIRE À MA FAÇON"

Marie-Christine Bordeaux

revue d'origine de cet article : MEI (Médiation et Information) 19

Date de publication : février 2004
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Dans le cadre de ses recherches sur la médiation dans les arts de
la scène, l'auteur s'intéresse aux dispositifs de médiation culturelle
dans la danse et le théâtre contemporains. La médiation y
apparaît comme un espace de production d'objets mixtes, humains,
matériels et symboliques, plus orientés vers la diffusion
d'une culture, d'un art, que destinés à faciliter l'accès aux
oeuvres. La médiation n'est donc pas entendue comme une nouvelle
modalité de démocratisation culturelle, mais comme une
forme de communication. L'article est consacré à un spectacle
chorégraphique dont le propos est de parcourir l'histoire de la
danse, des origines à nos jours. L'analyse des propriétés formelles
de cet objet, qui s'inspire de la sémiotique des arts de
Goodman et de la poétique de Genette, montre comment, à
l'inverse d'une démarche pédagogique, il construit un régime de
communication culturelle fondé sur la transposition, mettant en
oeuvre diverses modalités d'intertextualité

     
  • ISBN : 2-7475-5653-0 • février 2004 • 12 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso