• Couverture A qui appartiennent les femmes? L'
  • 4eme A qui appartiennent les femmes? L'

A QUI APPARTIENNENT LES FEMMES? L'"ARRAISONNEMENT DES FEMMES" PAR LES MOUVEMENTS SOCIAUX MIXTES ET LEUR POSSIBLE AUTONOMISATION : UNE ANALYSE FÉMINISTE

Jules Falquet

Cet article est un extrait du livre suivant :
L'action collective face à l'imbrication des rapports sociaux


Date de publication : septembre 2009
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

"Arraisonner quelqu'un, c'est en vieux français tenter
de le persuader, argumenter pour lui faire entendre
raison. En termes de marine marchande et de police
sanitaire, arraisonner un navire, c'est l'interpeller,
interrompre sa route pour le contrôler. Ainsi, c'est de
la double face, matérielle et mentale, du contrôle et de
la manipulation des femmes [dont il est question]."
(Mathieu, 1985)
Pour un ensemble de raisons, démographiques (il s'agit de
la moitié de la population mobilisable), pratiques (il s'agit d'une
force de travail militant particulièrement dévouée et efficace),
financières (elles émeuvent l'opinion publique nationale et
internationale pour obtenir des fonds et luttent presque toujours
de manière bénévole) et symboliques (elle sont la clé de la
légitimation "morale" des luttes), le groupe

     
  • ISBN : 978-2-296-09470-3 • septembre 2009 • 20 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso