• Couverture Prédications averbales en finnois : subordination ou autonomie ?
  • 4eme Prédications averbales en finnois : subordination ou autonomie ?

PRÉDICATIONS AVERBALES EN FINNOIS : SUBORDINATION OU AUTONOMIE ?

Eva Havu Iniversité Paris 3 - Sorbonne Nouvelle

revue d'origine de cet article : Cahiers d'Etudes hongroises et finlandaises 15

Date de publication : février 2010
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

1. Introduction
La limite entre les prédications "premières" averbales (1a) et les
prédications secondes1 (1b) peut être floue, et on peut se demander s'il s'agit parfois
uniquement d'un caprice de la ponctuation :
(1a) Jean est parti. Furieux.
(1b) Jean est parti, furieux.
Nous verrons ci-dessous que, théoriquement, les deux types de construction
ont des fonctions différentes, et nous croyons qu'une approche contrastive peut
rendre la différence plus nette. Dans cet objectif, nous examinerons les traductions
finnoises de ces deux types de construction apparaissant dans deux romans français.
Nous partons du principe que les prédications secondes sont subordonnées à
la proposition principale dans le sens qu'elles sont dans un rapport de dépendance
envers une prédication supérieure2, tandis que les prédications averbales
"premières" sont autonomes. En finnois, les traits d'autonomie et de subordination
se manifestent en principe par un

     
  • ISBN : 978-2-296-11315-2 • février 2010 • 10 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat

16 autres articles dans ce numéro

Structures prédicatives en ougrien et en mordve et genèse de la relation objectale
Jean Perrot Adefo
Comment concevoir le rapport entre noms et proformes ? L'exemple des compléments de lieu en finnois1
Outi Duvallon Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Inalco
La prédication secondaire en français et en hongrois
Marie-Josèphe Gouesse Ferenc Kiefer Université Paris 7 – Denis Diderot Institut de Linguistique de l'Académie des Sciences de Hongrie
La conjugaison en vogoul du nord : un modèle fort et ses faiblesses
Jean Perrot Adefo
La conversion en hongrois avec des remarques contrastives sur le français
Peter Balogh Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle
La traduction en finnois des prédications secondes détachées du français
Eva Havu Université Paris3 - Sorbonne Nouvelle
La réduplication du préverbe : un itératif hongrois
Ferenc Kiefer Institut de linguistique, Académie des Sciences de Hongrie
Les conjonctions complexes en finnois
Ilona Herlin Université de Helsinki
Les oppositions aspectuelles exprimées par le complément d'objet en finnois
Hhouti Duvallon. Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Inalco)
Prédication1 et négation en hongrois
Marie-Josèphe Gouesse Université Paris 7-Denis Diderot
Remarques sur l'ordre des mots en hongrois
Peter Balogh Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle
A discourse perspective to subordination
Jyrki Kalliokoski Université de Helsinki
Cas de l'objet et propositions infinitives en finnois
Marc-Antoine Mahieu Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle
Deux missionnaires dans la toundra et dans la taïga au XIXème siècle : de l’acte à la parole
Eva Toulouze Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Inalco
Expression du temps simultané en mordve erzya1
Krisztina Hever-Joly Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle
Focusing on the focus in Hungarian (Prosody or syntax ?)
Tamás GecsŐ Université Loránd Eötvös de Budapest (Elte)