• Couverture Qui a peur des féministes roms ? Rapports de hiérarchisation et d'identification au sein d'un objet de recherche émergent
  • 4eme Qui a peur des féministes roms ? Rapports de hiérarchisation et d'identification au sein d'un objet de recherche émergent

QUI A PEUR DES FÉMINISTES ROMS ? RAPPORTS DE HIÉRARCHISATION ET D'IDENTIFICATION AU SEIN D'UN OBJET DE RECHERCHE ÉMERGENT

Claire Cossée

Cet article est un extrait du livre suivant :
L'action collective face à l'imbrication des rapports sociaux


Date de publication : septembre 2009
Version numérique* :
4 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Depuis une vingtaine d'années, quelques réseaux de
femmes roms1 ont vu le jour en Europe, dont deux ont acquis
une certaine importance. Le premier a été facilité par la création
du Roma Women's Initiative (RWI) en 1998-1999 avec le
soutien du Network Women's Program de l'Open Society
Institute, ONG fondée par le philanthrope et milliardaire
américain d'origine hongroise Georges Soros. Le RWI
rassemble des militantes originaires de pays d'Europe centrale
et orientale. Le second, l'International Romani Women's
Network (IRWN), a été créé en mars 2003 à l'occasion de la
journée internationale des Roms (8 avril), et rassemble des
femmes de dix-huit nationalités, de toute l'Europe. Il a été initié
et est présidé par une majorité de femmes

     
  • ISBN : 978-2-296-09470-3 • septembre 2009 • 24 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso