• Couverture Étude de cas: l'émigration turque

ÉTUDE DE CAS: L'ÉMIGRATION TURQUE

Stéphane de Tapia

Ces migrants qui changent la face de l'Europe
Date de publication : mai 2004
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Avant d'être un on pays d'émigration, la Turquie a d'abord été pays
d'immigration et parfois de transit. S'intéresser aux migrations turques, c'est
observer les migrations de ressortissants turcs, de nationalité turque, ayant
migré à partir d'un territoire précis, celui de l'actuelle République de Turquie,
pays indépendant et souverain de 780000 km2 et de 68 millions d'habitants en
2000, date du dernier recensement. Détail d'importance: lors du premier
recensement républicain moderne (1927), le pays ne comptait que 13 millions
d'habitants pour une superlicie à peu près identique (seul le département de
Hatay, plus connu sous le nom de Sandjak d'Alexandrette, un moment sous
mandat français, a été incorporé en 1939). Istanbul, l'ancienne capitale
impériale, qui comptait alors environ 600000 à 700000 habitants, rassemble
aujourd'hui de 10 à 12 millions d'habitants, si l'on retient toute
l'agglomération, soit une mégalopole

     
  • ISBN : 2-7475-6415-0 • mai 2004 • 8 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : recto