• Couverture APPROCHER LA VÉRITÉ EN MATIÈRE DE DÉLINQUANCE. LA COMPARAISON DES DONNÉES D'ENQUÊTES EN POPULATION GÉNÉRALE AVEC LES STATISTIQUES DE POLICE SUR LA DÉLINQUANCE ENREGISTRÉE*
  • 4eme APPROCHER LA VÉRITÉ EN MATIÈRE DE DÉLINQUANCE. LA COMPARAISON DES DONNÉES D'ENQUÊTES EN POPULATION GÉNÉRALE AVEC LES STATISTIQUES DE POLICE SUR LA DÉLINQUANCE ENREGISTRÉE*

APPROCHER LA VÉRITÉ EN MATIÈRE DE DÉLINQUANCE. LA COMPARAISON DES DONNÉES D'ENQUÊTES EN POPULATION GÉNÉRALE AVEC LES STATISTIQUES DE POLICE SUR LA DÉLINQUANCE ENREGISTRÉE*

Jan Van Dijk

Mesurer la délinquance en Europe
Date de publication : septembre 2009
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

On sait depuis le début de leur publication que les données
policières sur les infractions enregistrées présentent plusieurs limites qui leur
sont consubstantielles. Tout d'abord, elles reflètent uniquement les
infractions connues des forces de police, n'englobant pas l'ainsi nommé
'chiffre noir de la criminalité', c'est-à-dire les infractions qui ne sont jamais
signalées à la police, ni découvertes par cette dernière. On dit que les
statistiques policières ne reflètent que la partie visible de l'iceberg de la
criminalité réelle. Ensuite, les statistiques de police sont fortement
influencées par l'ampleur et l'efficacité de l'activité policière. Il est donc
possible que les données sur les tendances ne reflètent pas nécessairement
les évolutions de la délinquance réelle mais plutôt celles des efforts ou des
priorités de la police. De surcroît,

     
  • ISBN : 978-2-296-09875-6 • septembre 2009 • 40 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoverso