• Couverture Race, genre et dénégation dans le cinéma espagnol du premier franquisme : le cinéma de missionnaires et les films folkloriques
  • 4eme Race, genre et dénégation dans le cinéma espagnol du premier franquisme : le cinéma de missionnaires et les films folkloriques

RACE, GENRE ET DÉNÉGATION DANS LE CINÉMA ESPAGNOL DU PREMIER FRANQUISME : LE CINÉMA DE MISSIONNAIRES ET LES FILMS FOLKLORIQUES

Jo Labanyi

Les enjeux du cinéma espagnol
Date de publication : novembre 2010
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Peu de recherches ont été faites sur la production
cinématographique qui s'est déployée pendant le premier
franquisme et qui a anticipé le développement, à partir de 1951,
d'un cinéma espagnol d'opposition néoréaliste. On accepte en
général l'idée que le cinéma de cette première étape franquiste, au
cours de laquelle répression et censure se sont durcies, est devenu
le porte-parole du Régime grâce à un endoctrinement explicite ou
à travers une vision d'évasion de l'Espagne qui s'est soustraite à la
modernité. J'analyserai ici les deux genres qui ont largement
contribué à cette projection idéologique : le cinéma de
missionnaires et les comédies musicales folkloriques, connues
aussi sous le nom de films folkloriques ou simplement
folkloriques1. La raison pour laquelle j'aborderai des genres aussi
différents est que tous deux gardent une relation

     
  • ISBN : 978-2-296-13328-0 • novembre 2010 • 24 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat