• Couverture Style, industrie et institution: quelques réflexions sur le canon du cinéma espagnol actuel
  • 4eme Style, industrie et institution: quelques réflexions sur le canon du cinéma espagnol actuel

STYLE, INDUSTRIE ET INSTITUTION: QUELQUES RÉFLEXIONS SUR LE CANON DU CINÉMA ESPAGNOL ACTUEL

Vicente J. Benet

Les enjeux du cinéma espagnol
Date de publication : novembre 2010
Version numérique* :
3 €
* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.

Le style et l'institution cinématographique
En 2002 et 2003, Enrique Urbizu lança en Espagne deux films
qui lui valurent une reconnaissance presque unanime : le thriller
Box 507 (La Caja 507) et un mélodrame que je me risquerais à
qualifier, dans le meilleur sens possible de l'expression,
d'excentique : La vida mancha. Mises à part les appréciations que
chacun peut émettre à leur sujet, mon intention est de les utiliser
comme argument pour poser quelques brèves réflexions sur la
configuration actuelle de l'industrie cinématographique espagnole
et la façon dont ses produits sont reçus sur le plan culturel. Outre
cela, je souhaite exprimer les inévitables doutes et incertitudes sur
les critères qu'on peut adopter pour penser le cinéma espagnol
contemporain. Alors que la majorité des analyses du cinéma le
plus récent suivent des paramètres industriels (c'est-à-dire de
réussite ou d'échec de la production), sociologiques (l'impact
social ou médiatique d'un produit donné dans le contexte social),
esthétiques (que le film soit conforme

     
  • ISBN : 978-2-296-13328-0 • novembre 2010 • 18 pages
  • Télécharger les fichiers de couverture : rectoversoaplat